" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Nesle-et-Massoult (Côte d’Or) : feu à la cabane des chasseurs
Article mis en ligne le 6 avril 2015
Imprimer

Nesle-et-Massoult : une cabane de chasse incendiée

Le Bien Public, 06/04/2015 à 07:00

Dans la nuit de vendredi à samedi, une cabane de chasse a été incendiée sur la commune de Nesle-et-Massoult (Montbardois). D’après nos informations, il s’agirait d’un acte volontaire. C’est une riveraine qui passait par là qui a prévenu un adjoint au maire, qui lui-même a alerté les pompiers et la gendarmerie. Les investigations sont toujours en cours, menées par les gendarmes de Châtillon-sur-Seine.

Cet incendie risque de raviver les inquiétudes autour des cabanes de chasseurs. Pour mémoire, en avril 2013, un ou plusieurs individus avaient pris pour cible la cabane des chasseurs de Brazey-en-Plaine en tirant des coups de feu au moyen de gros calibres, sans toutefois faire de victimes. À Pagny-le-Château, c’est un tracteur qui avait enfoncé la porte de la cabane des chasseurs quelques jours avant les coups de feu à Brazey.