SEMAINE D´ACTIONS CONTRE LES EXPULSIONS

Depuis le 6 janvier 1999 s´est mis en place sur Paris une intersquat. A ce jour, elle rassemble une petite dizaine de squats qui se rencontrent régulièrement pour discuter à la fois des problèmes liés à la situation de squatters et aux possibilités d´agir ensemble. Outre une fête de quartier qui a eu lieu le 31 janvier place de la Réunion 20e) et qui a rassemblé une centaine de personnes, l´intersquat parisienne organise du 15 au 22 mars une semaine d´action contre les expulsions. Le 15 mars marque en effet en France la fin théorique de la " trêve d´hiver " et l´ouverture de la chasse aux expulsables.

L´objectif de cette semaine est que dans un maximum de villes des actions soient entreprises pour fêter cette date à notre manière. A Paris, une fête de quartier est déjà prévue le dimanche 14 mars place des Fêtes (19e). D´autres rendez-vous seront fixés ultérieurement, sachant que l´hébergement est possible pour les personnes souhaitant venir à Paris à cette occasion.

Vous trouverez ci-dessous le tract présentant la semaine d'actions sur Paris (Nantes organise également des fêtes, débats, actions,...) avec un calendrier non exhaustif...Fin de la trève, les vautours s'agitent...


FIN DE LA TRÈVE, LES VAUTOURS S'AGITENT...

L'Hiver n'est pas encore fini que déjà les ennuis commencent : la meute d'huissiers, flics et vigiles de toutes les gammes s'apprêtent à nous déloger au petit matin à coups de matraque et de fusil à pompes, les proprios et autres collabos (EDF,Vivendi et sa collègue la Lyonnaise, La poste) nous mettent la pression alors que leurs services devraient être gratuits. Est ce qu'on va se laisser faire encore longtemps ? Malgré l'acharnement croissant des forces de répression contre nous, toute une ribambelle de squatteur-se-s prennent leur vie en main dans le monde entier. Nous refusons de payer un loyer et des charges, d'acheter notre droit de circuler et de s'installer à notre guise et de racker pour bouffer leur merde surgelée sous plastique.

Ce n'est pas une utopie de vouloir s'organiser autrement que ce qui nous est imposé, de pouvoir développer d'autres rapports entre les gens (en particulier les rapports femmes/hommes) qui ne soient ni mercantiles ni hiérarchiques : fêtes de rue, concerts gratuits, auberges espagnoles (pour briser le rapport serveur/client), création d'espaces non mixtes, échanges de savoir dans tous les domaines, débats...

Le squat n'est pas une fin en soi mais juste le fait de récupérer les logements laissés à l'abandon, autrement dit, les miettes. Ces espaces, a priori condamnés sont réhabilités et transformés en lieux de vie catalyseurs de luttes sociales et de "troubles à l'ordre public" divers et variés : combat quotidien pour la liberté de circuler des sans-papiers, abolition du travail et de l'argent, mise à bas de l'ordre moral, des cellules familiales et carcérales, sans oublier l'état bourgeois et ses structures de répression physiques et mentales (quadrillage policier et militaire, justice de classe, contrôle social, lobotomie médiatique, etc)

Les squatteur-se-s de plusieurs lieux se sont retrouvés pour reprendre la ville et ses rues aux pelleteuses et au béton deversés par les promoteurs et les administrations. Nous sommes dans la place pour une semaine d'action du 15 au 22 mars, l'occasion pour tous-tes de faire ripaille et pagaille.

Pour vous échauffer, venez donc à la fête de rue le 14 mars à 13h à Place des Fêtes (Paris 19ème).

Calendrier non exhaustif des fêtes et actions

Dimanche 14 mars 13h : fête de rue
Mercredi 17 mars 14h : manif festive (rencard au métro Pére-Lachaise)
Dimanche 21 mars 14h : débat sur le thème des squats + journée d'action avec le Comité Chiapas (rencard au métro Botzaris).

... NOUS AUSSI !!!


Contact : Les Zortos — 11 rue des Orteaux — 75020 Paris — tel : (33) 0143 48 13 91
Possibilité d'hébergement, alors pourquoi ne pas venir ?? Sinon vous pouvez toujours faire/organiser quelquechose chez vous (débats, fêtes, actions...).


[Extrait de Cette Semaine #77, mai/juin 1999, p.17]