Feuille d'information n°325 h.418Kx


1 - Qu'est-ce que le C.A.T. ?
Le C.A.T est un lieu occupé depuis début décembre dans le quartier du Rouet. Un collectif informel s'y est installé et y donne vie à ses projets : partage des outils et des savoirs (jardinage, couture, mécanique, vidéo, jonglage), concerts, spectacles, télé de quartier, fanzinothèque … Tout un tas d'activités, de rencontres et d'échanges, pour refuser le diktat de la loi du marché, le diktat des spéculateurs et de leurs portes murées.

2 - Mais de quoi le cat est-il accusé ?
D'occuper sans droit ni titre l'immeuble sis au 26 Bd de Maillane, de ne pas respecter la sacro-sainte propriété privée, et d'embêter ainsi la SIM (Société Immobilière de Marseille) qui, après 3 mois de procédure, a fini par retrouver son acte de propriété. En outre, la SIM porte quelques jugements tordants sur l'égoïsme et l'inutilité sociale des parasites qui la squattent ....gênant ses projets philanthropes et ses généreux bulldozers, ça va de soi ! Et c'est sans doute pour ne pas voir sa bonne mine de logeuse ternie par une demande d'expulsion que ce n'est plus elle qui attaque le cat officiellement, mais une autre société moins visible dans la ville (plus grosse et plus lointaine... mais qui appartient bien aux mêmes banquiers) : la “Société de la Rue Impériale de Lyon”. Peuchère, voilà le cat face aux aristocrates maintenant !( Nb : Le dernier report en date, et 6e du nom, est dû à l'absence d'une signature sur le contrat officiel de rachat de la SIM par la SRIL.)

3 - Et les propriétaires, ils veulent en faire quoi de leur propriété ?
Apparemment, raser cette belle bâtisse de pierres, déraciner au passage les platanes, les cyprès, les figuiers, le pin parasol … pour construire à la place un immeuble de 10 étages. En fait, on sait pas grand chose, la Société Immobilière ignore encore quelle est la sauce la plus juteuse pour tirer bénéfice de cette "parcelle": la vendre, s'allier avec les propriétaires des parcelles voisines pour un Plus Grand Projet… Et puis tout ça est très flou, très lointain : aucun permis de démolir ou de quoi que ce soit n'a encore été demandé à la direction de l'urbanisme. Car ce que fait la Société Immobilière, c'est de la spéculation, et pour spéculer il faut savoir prendre son temps… et celui des autres. En tout cas, il suffit d'une petite balade dans le quartier du Rouet pour comprendre rapidement la situation : on exproprie, on mure pendant des mois, on rase, on construit neuf, grand, cher, on vire les pauvres, on aseptise, on continue à tuer la vie … Mais tout ça, mine de rien, ça fait du profit, pour quelques poches déjà garnies.

4 - Et celles-et-ceux du C.A.T, qu'est-ce qu'ils disent ?
Et celles-et-ceux du quartier, qu'est-ce qu'ils disent ? Et celles-et-ceux de Marseille, qu'est-ce qu'ils en pensent du sort que les spéculateurs immobiliers réservent à leurs quartiers ? Hum ? ...

LA SUITE AU PROCHAIN ÉPISODE ...

Nouvelle audience, la der des der, prévue vendredi 31 mai ! Pour soutenir le C.A.T, venez donc nous rejoindre ce matin-là, à partir de 11h, devant le T.G.I de la rue Grignan.

(Pour ceux qui n'auraient pas la patience d'attendre vendredi ou la feuille d'info n° 527-b.419Kl, vous pouvez toujours passer au CAT, au 26, Bd de Maillane, mercredi après-midi : c'est la permanence de l'infokiosque.) 26bd maillane 13008 tel 0618316087

[Texte envoyé le 31 mai 2002 sur la liste intersquatpar mars-cat@subdimension]

Publié par "Cette Semaine" #85, août/septembre 2002, p.12