Göteborg (14-16 juin 2001) :
Un bilan de la répression

Il y a un peu plus d’un an, se tenait le sommet de l’Union européenne à Göteborg, en Suède. On se souvient que pour la première fois au cours de tels rassemblements “anti-mondialisation”, la police a tiré à balles réelles, blessant ainsi trois personnes au cours de l’émeute. Parallèlement, 71 personnes ont été poursuivies en Suède dans des procès qui se succèdent depuis juillet 2001. Le bilan est très lourd : jusqu’à cinq ans de prison, la sentence moyenne pour les personnes condamnées étant de 1 an et deux mois de prison ! Fin juillet 2002, six personnes étaient toujours incarcérées (3 suédois, 2 allemands, 1 danois).

SS, un allemand de 20 ans blessé à la jambe par balle, poursuivi pour émeute aux audiences des 3 et 27 juillet 2001. La cour d’appel l’a condamné à un an et huit mois de prison plus une interdiction de séjour en Suède de 10 ans. La Cour Suprême [équivalent de la Cassation en france] a refusé d’examiner son cas, il est actuellement incarcéré.

Sept danois poursuivis pour émeute le 4 juillet 2001. La cour d’appel les a condamné à 6 mois de prison pour JB et JS, 5 mois pour CW et RLH, 8 mois pour LJ et KS, et un mois à la prison pour mineurs pour JM. La Cour Suprême n’a pas décidée si elle examine leur cas.

AA, un suédois de Stockholm de 26 ans, poursuivi pour émeute le 6 juillet 2001, a été acquitté mais le procureur a fait appel.

EI, un suédois de 30 ans de Göteborg, poursuivi pour émeute le 6 juillet 2001, a pris 10 mois de prison en appel.

EH, un suédois de 19 ans de Stockholm et IA un suédois de 19 ans de Dalarna, poursuivis pour émeute le 6 juillet 2001, ont pris 8 mois de prison en première instance. Le premier n’a pas fait appel et est emprisonné, le second n’a pas encore reçu la date de l’appel.

S B, J P J, K M, J D R, S K S, cinq danois poursuivis le 9 juillet 2001 pour tentative d’agression et préjudice important ont été acquittés. Excepté pour SB et JDR, le procureur a fait appel qui se tiendra le 6 mai 2002.

Luigino Longo, un italien de 43 ans qui vit en Norvège, poursuivi pour émeute le 11 juillet 2001, a pris 2 ans de prison et 10 ans d’interdiction de séjour par la cour d’appel La Cour Suprême a refusé d’examiner son cas, il est actuellement incarcéré en Norvège.

J E, un suédois de 20 ans de Nacka, poursuivi pour avoir organisé une émeute le 13 juillet 2001, a pris 2 ans et 6 mois par la cour d’appel. La Cour Suprême a refusé d’examiner son cas.

Paul Robinson, un anglais de 33 ans, poursuivi pour émeute le 12 juillet 2001, condamné à 1 an et interdiction de séjour en Suède de 10 ans par la cour d’appel. La Cour Suprême a refusé d’examiner son cas, il est sorti de prison mi-février 2002.

M V, un suédois de 24 ans de Malmö poursuivi pour émeute le 12 juillet 2001, a pris 1 an en première instance. N’a pas fait appel.

J-B B, un allemand de 24 ans, poursuivi pour émeute et tentative d’agression le 13 juillet 2001, a pris 2 ans et interdiction de séjour de 10 ans par la cour d’appel. La Cour Suprême a refusé d’examiner son cas, il est actuellement incarcéré.

T A, un suédois de 38 ans de Göteborg, poursuivi pour émeute le 13 juillet 2001, a pris 9 mois en première instance. Date de l’appel : 2 mai 2002.

T K, suédois de 21 ans de Göteborg, poursuivi pour agression sur un officier de police et vol le 16 juillet 2001, a pris 8 mois en première instance. N’a pas fait appel.

J B, un suédois de 24 ans de Göteborg, poursuivi pour sabotage le 17 juillet 2001, a pris 1 an en première instance. N’a pas fait appel.

J A, un suédois de 19 ans de Göteborg, poursuivi pour émeute le 17 juillet 2001, a pris 1 an et 8 mois en appel. La Cour suprême examinera son cas les 9-10 avril 2002.

J P, un suédois de 25 ans de Göteborg, poursuivi pour émeute le 20 juillet 2001, a pris 2 ans et 6 mois en appel. La Cour Suprême doit encore décider si elle examinera ou pas son cas.

Poursuivies pour émeute, provocation à l’émeute et organisation de l’émeute, en première instance, les personnes de la “Ligne centrale d’information” (messages SMS qui précisaient la position des keufs) ont pris en appel rendu le 8 février 2002 : 1 an et 4 mois pour MJ, SN et SN, 1 an et 8 mois pour AB et HS, 2 ans pour MW.

Hannes Westberg, le garçon touché par une balle dans l’estomac, poursuivi pour émeute et agression sur un officier de police en octobre 2001, a pris 8 mois en première instance. N’a pas fait appel. Il est actuellement incarcéré.

FR, un suédois de 24 ans de Värmland, poursuivi pour émeute, a pris 8 mois en première instance. L’appel n’a pas encore eu lieu.

FH-A, un suédois de 17 ans, poursuivi pour émeute, a pris une dispense de peine conditionnée à 160 heures de TIG. A fait appel.

EL, JA, LB, suédois de 18, 22 et 18 ans de Linköping, poursuivis pour émeute le 30 novembre 2001, ont pris une dispense de peine sous réserve de 175 heures de TIG pour EL and LB, deux ans pour JA.

HC, JS, suédois de 17 ans de Göteborg, poursuivis le 18 décembre 2001 pour graffiti, condamnés en première instance à un suivi par les services sociaux. Pas encore de date d’appel.

MC, DD, C R-B, MS, tous suédois de Göteborg âgés de 17 ans et un de 16 ans, poursuivis pour émeute le 25 janvier 2002, condamnés en première instance à des TIG.

AA, suédois de 17 ans de Göteborg, poursuivi pour émeute le 12 février 2002, condamné en première instance à un suivi social et un TIG.

Sur les 49 verdicts qui ont eu lieu en 33 procès contre 58 personnes à la date du 6 mars 2002, on compte 30 peines de prison, 8 TIG (pour les mineurs), 2 suivis sociaux et 8 acquittements. Le sexe des personnes n’est pas précisé, mais on compte 20 % de femmes parmi les accuséEs. Cinq personnes ont été incarcérées — dont trois depuis juin 2001 — et une seule a été libérée à ce jour.

Le groupe de soutien et de suivi a besoin d’argent et précise que tout le travail est réalisé bénévolement, donc que tout l’argent va aux prisonniers.

Adresse : Solidaritetsgruppen
c/o Syndikalistiskt Forum
Box 7267 —402 35 Göteborg — Suède
solidaritetsgruppen@hotmail.com

[Texte extrait d’a-news du 6 mars 2002, posté par “antti.rautiainen@kolumbus.fi”]

Un suédois de 22 ans de Stockholm a été condamné à 5 ans de prison le 23 juillet 2002 en première instance. Il était incarcéré depuis l’audience qui a eu lieu en juin. Il a fait appel. C’est la peine la plus lourde prononcée jusqu’à présent.
[a-news, 26 juillet 2002]

Publié dans "Cette Semaine" #85, août/septembre 2002, p.35