Tregor : encore la répression, nouvelles occupations

Après un Festival de Résistance aux Agressions Policières placé sous le signe de la pression policière et de la répression (expulsion ultra-rapide du lieu censé l'acceuillir), les squatteureuses de Tregor ne baissent pourtant pas les bras, et ont ouvert un nouveau bâtiment à l'abandon.

Ce quatrième squat se nome Spered Mor Laer (ce qui veut dire l'esprit pirate en breton), et se trouve dans l'ancienne mairie de St Agathon près de la salle des fêtes (toujours dans le 22 sur le canton de Gwengamp).

[Message di ffusé sur squatnet le 12 mars 2002]