Suisse : Incendie criminel
d’un immeuble de la police cantonale

Un poste de police de Berne, en Suisse, a été incendié dans la nuit du samedi 20 au dimanche 21 en réponse à la descente de police qu’il y a eu quelques jours avant à la Reithalle pour arrêter tous les personnes d’origines africaines au motif que ce seraient tous des dealers. Environ 32 personnes ont été raflées ce jour là.

«Le samedi 20 mai 2006, un peu avant minuit, nous avons attaqué le poste de police Ringhof, situé dans le quartier de Lorraine, à Berne, en y mettant le feu.Cette action constitue une réponse à l’intervention de la police jeudi dernier, raciste et témoignant du mépris de l’être humain, à l’intérieur et aux abords de l’école Reitschule. A l’occasion de cette rafle, seules des personnes noires ont été interpellées. Au cours de l’action, les victimes ont été frappées, piétinées et traitées de Nègres. A cette occasion, les forces de l’ordre ont pénétré à l’intérieur des locaux de l’école pour enlever exclusivement et délibérément les personnes noires.Nous ne tolérons aucun flic dans l’école et nous ne tolérons aucune violence raciste où nous vivons.

No justice no peace,

fight the police

Kommando Molotow»

[Communiqué traduit de l’allemand]


[Extrait de "Cette Semaine" n°89, juin 2006, p.18]