Brèves du désordre belges


26/05 – Des vandales inondent l’ancienne école de Mol. Ils ont ouvert tous les robinets et tuyaux d’arrosage. Le dommage est énorme.

29/05 – Les fenêtres de l’agence de voyages Thomas Cook sont brisées par l’ALF à Nijmegen (Pays-Bas).

30/05 – Les établissements anversois Blokker (avec son PDG raciste) reçoivent des menaces par téléphone qu’il y aura encore plus d’établissements qui vont brûler. Quelques semaines auparavant, une filiale de Blokker et le centre commercial à côté ont été incendiés à Lokeren.

30/05 – Une filiale de Blokker et le centre commercial attenant est incendié à Hengelo (Pays-Bas).

1/06 – A Anvers au cours de la nuit, le conseiller municipal à sécurité Grootjans reçoit une pierre à travers la fenêtre de sa maison. Grootjans est l’avocat des interdictions pour certains d’aller dans une certaine rue, des contrôles de maison-à-maison, des contrôles d’identité dans les transports publics,…

3/06 – Un sac à dos avec une jerrycan d’essence et quelques chiffons est trouvé à coté d’une filiale de Blokker à Gand.

5/06 – A Kasterlee, la luxueuse salle des fêtes Den Eyck est incendiée.

9/06 – A Machelen, la cabane où l’association “Chasse et Nature” garde son matériel part en flammes : deux bouteilles de gaz sont ouvertes et allumées.

14/06 – Un prisonnier ne retourne pas de son congé. Il était bien connu pour ses tentatives d’évasion. La police arrête son amie et la menace. Quelques semaines plus tard, il se livre aux flics.

17/06 – A Roosdaal, une école primaire est incendiée.

18/06 – Dans les environs de la prison d’Arlon, les fenêtres d’une vingtaine de voitures sont brisées et les pneus crevés.

22/06 – A Oedelem et a Geluveld, les maisons de deux matons sont attaquées aux molotovs. L’un des matons travaille à la prison de Bruges, l’autre dans le centre de rétention De Refuge à Bruges.

29/06 – Autour de la basilique de Scherpenheuvel, le vandalisme est en hausse. Plusieurs containers de déchets sont incendies et les vitrines d’une station de pèlerinage sont cassées. Le pèlerinage de Scherpenheuvel est très connu chez les catholiques de Flandre.

1/07 – Pendant la nuit des inconnus lancent des feux d’artifice autour des prisons de Forest, Saint Gilles et Ittre.

2/07 – A Bruxelles une 150-taine de gens descendent dans la rue en solidarité avec tous les prisonniers en lutte. Aux prisons de Forest et Saint Gilles des feux d’artifice sont lancés.

5/07 – L’église d’Anderlecht, occupée par des sans-papiers, est expulsée sur l’ordre du maire Simonet. Il y a quelques petites confrontations avec les forces de l’ordre.

10/07 – L’école primaire à Laken est pillée et vandalisée.

15/07 – L’école primaire à Meerhout reçoit une visite des vandales. L’école est dévastée.

15/07 – Un détenu échappe avec l’aide de ses parents (qui déposent un faux colis piégé devant l’entrée et qui l’attendaient avec une voiture) de la prison de Bruges. Quelques semaines plus tard le gars, en visitant son grand-père, est de nouveau arrêté.

16/07 – Une dizaine de détenus s’échappent de la centre de rétention De Refuge à Bruges. Ils ont utilisé des draps noués pour grimper au-delà des murs. Cinq d’entre eux ont été capturé par la police peu après.

20/07 – A Oostende, un matelas est incendié dans la Villa Royal vide. Le groupe d’action anti-monarchiste De Stoute Ostendenaere tague des messages contre la monarchie sur la statue de James Ensor le jour d’après (celui de la fête nationale).

22/07 – Un détenu s’enfuit de la prison de Forest en se faisant passer pour un autre détenu qui serait libéré ce jour-là. Après que les matons ont relâché le ‘faux’ détenu, le ‘vrai’ se manifeste et est libéré aussi.

27/07 – A Maarssen (Pays-Bas) deux voitures de Dirk Aalvoet, directeur médical de GlaxoSmithKline, le plus grand sponsor de Huntingdon Life Sciences, sont défoncées.

3/08 – Sept autobus de l’entreprise De Decker & Van Riet qui travaille pour de Lijn (transports publics) et SN Brussels Airlines (qui font les déportations des sans-papiers) sont vandalisés. La même nuit, trois concessionnaires Mercedes, Citroën et Smart reçoivent une petite visite : plus de 40 voitures sont endommagés. Le dommage est estimé à plus de 100 000 euros.

10/08 – A Sint-Niklaas, l’entreprise de viande Jottier est incendiée. L’unité de production toute neuve est complètement détruite.

20/08 – 28 détenus s’échappent de la prison de Dendermonde. Quelques prisonniers ont forcé la porte de leur cellule et ont ouvert celles de leurs compagnons et co-détenus. Après ils ont escaladé le mur de la prison. La police organise une rafle gigantesque. Il y a encore 17 prisonniers en cavale.

21/08 – Le local des professeurs du Collège de Beveren est incendié. L’école est sérieusement endommagée.

22/08 – Deux prisonniers s’échappent de la prison de Verviers. Un des fugitifs est capturé quelques heures plus tard.

23/08 – Plusieurs distributeurs de billets sont sabotés à Louvain.

27/08 – Dans la cité Klein Rusland à Zelzate, un nouveau centre des services sociaux est ouvert. La nuit suivant l’ouverture, l’entrée du bâtiment mange des pierres. Dans les environs, des pancartes avec de la propagande électorale sont détruites.

4/09 – A Anvers, la maison du fasciste Bruno Valkeniers (politicien de Vlaams Belang) est attaquée. Des inconnus jettent du ketchup sur la façade et essayent de brûler la pancarte électorale qui était installé sur son terrain. Valkeniers est un grand industriel flamand qui a rejoint le Vlaams Belang cette année.

5/09 – A Anvers, le siège du parti politique libéral VLD est attaqué. Les fenêtres sont brisées et d’acide butyrique est jeté dans le bâtiment.

[Traduit du néerlandais, extrait de De Nar, n°206, septembre/octobre 2006]


[Extrait de "Cette Semaine" n°90, septembre 2006, p.39]