“Faisons sauter Las Ultimas Noticias”

La presse — «Dans la nuit du 4 au 5 octobre 2006, vers minuit et demie, une bombe artisanale a explosé devant le siège du quotidien à sensation Las Ultimas Noticias (LUN), situé dans le quartier Bellavista, à quelques pas du centre de Santiago du Chili. L’explosion a détruit des fenêtres et provoqué un début d’incendie, rapidement circonscrit par les pompiers. De nombreux tracts ont été trouvés sur place. »
Voici le communiqué diffusé largement, avec copie aux medias, signé “Miguel Arcángel Roscigna” ( du nom d’un anarchiste expropriateur du début du siècle ayant œuvré en Argentine et en Uruguay), groupe qui a revendiqué l’attaque explosive :


Nous lançons à nouveau notre réponse et notre action de colère face à tant de farce et tant de réflexions à deux balles prétendant révéler une réalité qui échappe totalement à leur moule.

Nous faisons de nouveau acte de présence pour démasquer la misère quotidienne qu’ils transmettent dans chacune de leur page de désinformation ; médiocrité déguisée en nouvelle, professionnalisme grossier. Nous soulevons aussi le masque de la mendicité à laquelle ils prétendent nous réduire avec leur morale stupide.

Nous sommes de nouveau là, malgré la répression et la criminalisation de la résistance politique et malgré la vulgarisation de nos idées. Nous sommes là et nous y serons bien d’autres fois encore. Ils peuvent bien salir et banaliser notre lutte permanente, notre résistance active à leur maudite société, qu’ils gardent à l’esprit que nous serons toujours là. Ils répriment et nous répondrons. L’empreinte de notre manque de respect restera gravée dans chaque mur, dans chaque porte, dans chaque fenêtre de leurs monuments intouchables. Ils répriment et nous répondrons.

Nous sommes le présent qui les dérange, nous serons le futur qui les détruira. Nous sommes de nouveau là, car leur terreur ne nous immobilise pas, car nos convictions, notre stratégie ne pourront jamais être fauchées par leur vile existence.

Parce que la guerre contre l’Etat et le capital c’est tous les jours, notre action ne connaît ni dates ni moments précis.

Autonomie et libre détermination pour le peuple mapuche !!!
Contre les montages de la démocratie carcérale : prisonnierEs anarchistes et touTEs les autres dehors !!!
Mort à Belisario Velasco, cerbère de l’Etat et du capital !!!

Miguel Arcángel Roscigna

[Traduit de l’espagnol. Publié sur klinamen.org le 6 octobre 2006]

[Extrait de "Cette Semaine" n°91, décembre 2006, p.36]