Belgique

Nordin Benallal en grève de la faim
à la prison d’Ittre

Le 14 juin Nordin Benallal a entamé une grève de la faim suite à une confrontation avec quelques matons à la prison d’Ittre.

Nordin a été condamné à une peine de 27 ans de prison pour une série de vols et braquages. Il y a quelques mois, 12 ans supplémentaires ont encore été rajoutés grâce à l’accusation d’avoir tiré sur un flic lorsqu’il était en cavale.

Vers le 25 juin, Nordin a arrêté son mouvement, mais il reste encore au mitard. Une affiche dont nous reproduisons le texte ci-dessous a été collée dans plusieurs villes de Belgique suite à l’annonce de la grève de la faim.



PRISON D’ANDENNE. Lundi 11 juin tôt le matin, Nordin Benallal est levé de son lit dans sa cellule. Il lui est interdit de prendre ses affaires et il est transféré vers la prison de Ittre.

PRISON D’ITTRE. Jeudi 14 juin. Nordin est gravement tabassé suite à une confrontation avec quelques matons. Il est mis au cachot. Depuis, il a entamé une grève de la faim pour protester contre la violence de la prison.

CETTE RÉALITÉ n’est ni une aberration, ni une exception dans les prisons belges. Comme à Ittre, où le directeur Fonck et ses matons sont mal famés pour leur violence et leur racisme.

En octobre dernier encore, une mutinerie a éclaté. Les prisonniers ont exprimé leur rage en détruisant une partie de la prison.

CE QUI DÉGOÛTE le cœur, que la main s’y attaque. Nous sommes avec Nordin et tous les autres prisonniers qui se battent.


[Extrait de "Cette Semaine" n°93, août 2007, p.40]