Brèves du désordre italiennes

20 mai, Turin : explosion à Mirafiori, au sud de la ville, contre le local de la police municipale situé via Morandi 10. Le feu a causé des dégâts au toit et les pompiers ont rendu inutilisables deux pièces.

12 juin, Vicenza : attaque incendiaire contre les engins d’un chantier de pose de câbles à fibre optique qui devraient permettre la transmission de données à la base américaine.

19 juin, Vicenza : incendie dans un dépôt ferroviaire de dizaines de caisses en bois et l’extérieur du bâtiment d’une entreprise belge qui effectue le déménagement des affaires de militaires américains affectés à la base.

2 juillet, Val Susa : Antonio Ferrentino, président de la Comunità Montana Bassa Valle di Susa, Bové local récupérateur plusieurs fois déjà dissocié de la lutte, retrouve sa caisse défoncée (quatre pneus crevés et carrosserie rayée).

9 juillet, Milan : plusieurs molotovs non explosés retrouvés sous les voitures de plusieurs matons de la prison de San Vittore.

16 juillet, Milan : la Renault Clio de la géomètre de l’entreprise Coema Edilità Srl, qui réalise actuellement les travaux de doublement du centre de rétention situé corso Brunelleschi est totalement sabotée. Les phrases «dans le collimateur» et «tic-tac» ont été gravées sur le coffre et les portières (le a étant cerclé). Une portière a été ouverte et les fils du contacteur coupés.

17 juillet, Ugento (Pouilles) : un engin artisanal explose devant la porte de la mairie. Quelques jours avant, la ville avait été perturbée par des manifestations contre le manque d’eau et le conseil municipal avait été très agité. Le maire a démissionné.

24 juillet, Milan : attaques simultanées contre deux banques à l’aide de «gros pétards» (définition policière). L’agence de la banque Monte dei Paschi di Siena (Mps) située via Amedeo D’Aosta et l’agence de la Barclay’s située corso Sempione 54 ont subi des dégâts.

24 juillet, Vicenza : un molotov est lancé contre le domicile des parents de Marco Bonafede, élu Alleanza Nazionale de la zone.

2 août, Vicenza : suite à l’envoi d’un communiqué signé «team antimperialista» accompagné d’une vidéo, la police découvre un engin (essence + cocotte-minute remplies de butagaz) inexplosé dans un puit d’inspection d’un oléoduc de l’OTAN.

[Traduit de l’italien. Brèves publiées sur le site http://informa-azione.info]

[Extrait de "Cette Semaine" n°93, août 2007, p. 29]