Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Can Margarit, explosion contre un constructeur de prison
(Le 4 octobre 2004)

4 octobre, Can Margarit

« La nuit de dimanche dernier, entre deux et trois heures, deux explosions ont détruit deux camions de l’entreprise qui était en train de préparer les terrains de la nouvelle prison qui se construit à Can Margarit, près de Sant Esteve Sesrovires. Les prisons sont des lieux de répression et d’enfermement que le système construit pour perpétuer et maintenir le statut de ceux qui les contrôlent : le grand capital et ses serviteurs les politiciens. Pour permettre aux assassins et aux prédateurs, qui sont précisément cette bourgeoisie institutionnelle, il y a déjà suffisament de centres de contrôle et il n’y en a pas besoin de plus. Pour cela, nous attaquons ces centres de toutes les manières que nous le pouvons, en tant que forme supplémentaire d’opposition à un système qui perpétue la répression, la guerre, le crime et l’exploitation. Pour la liberté et l’égalité sociale. Contre les prisons, ses gardiens et ses promoteurs, Grupo Templanz@ »

Sources : [palabras de guerra, 4 octobre 2004]

Suivant
Imprimer l'article