Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Brèves grecques de fin novembre à fin décembre 2007
(Le 10 mai 2008)

Brèves grecques de fin novembre à fin décembre 2007

22 novembre 2007, Patras - Plus de 200 personnes participent à la manifestation « tolérance zéro contre les assassins en uniforme » après le meurtre au couteau d’un immigré afghan de 14 ans par un garde-côte de Patras. Partie de l’université, la manifestation s’est heurtée à coups de pierres et peinture aux forces spéciales des garde-côtes (deux blessés) et de la police avant de se retirer.

24 novembre 2007 Athènes - Vers 21h30, une dizaine d’anarchistes attaquent le Ministère de l’Economie (40 avenue Amalias) en solidarité avec les anarchistes incarcérés. Ils cassent de nombreuses vitres à coups de pierres et de barres.

24, novembre, Heraklion - Un cocktail Molotov est jeté contre un distributeur de billets de la Banque Agrotiki. Le distributeur est complètement détruit.

26 novembre, Thessalonique - Vers 2h50, des voitures sont incendiées sur le parking d’un concessionaire français. Deux voitures partent en flammes, cinq autres sont gravement endommagées. Le lendemain, la brigade anti-terroriste perquisitionne plusieurs maisons de compagnons. Quatre personnes sont mises sous accusation. L’anarchiste Vagelis Botzatzis est incarcéré, les trois autres disparaissent dans la nature.

3 décembre, Thessalonique - Vers une heure de l’après-midi, une centaine d’anarchistes se sont rendus devant les bureaux du journal Makedonia. Ils ont diffusé un communiqué à propos de l’arrestation de Vagelis et des trois autres anarchistes recherchés, dont la photo avait été diffusée par ce journal. Le tract était signé « Des anarchistes contre le journalisme vulgaire ». Pendant le rassemblement, des slogans ont été tagués à l’intérieur et à l’extérieur des bureaux du journal, ainsi que sur une voiture du journal dont les pneus ont également été dégonflés. Des bus qui passaient ainsi qu’une voiture de flics ont aussi été tagués. Un journaliste a démissionné.

4 décembre, Thessalonique - Le journal Aggelioforos reçoit une revendication par téléphone de l’incendie contre les Bureaux Généraux de l’Enseignement des Hautes Ecoles dans la nuit du 3 au 4 décembre. L’incendie était une action en solidarité avec les 17 personnes qui sont poursuivies pour avoir complètement détruit leur école, le 23 novembre à Pagrati. Après un mois d’occupation, des vandales ont tout détruit (les ordinateurs, les archives, les salles de classe, les systèmes d’aération, les laboratoires,...). La veille, un étudiant de cette école avait été arrêté parce qu’il essayait d’empêcher que les profs et les étudiants rentrent dans les salles de classe.

8 décembre, Amyntaio - Suite à la mort d’un sans-papiers tué « accidentellement  » par un membre de la police des frontières, se déroule une manifestation au cours de laquelle des bombes de peinture sont jetées contre le commissariat.

10 décembre, Athènes - De 23h35 à minuit 40, des voitures diplomatiques sont incendiées en solidarité avec les compagnons incarcérés Giannis Dimitrakis et Giorgos Voutsis-Vogiatzis dans quatre quartiers différents de la capitale : turque (à Pagrati et Zografou), philippine (à Ellinorosson) et italienne (à Patisia).

12 décembre, Athènes, Thessalonique, Larissa - Jour de grève générale contre la réforme des retraites. A Athènes, la police a essayé à de nombreuses reprises par ses attaques de séparer le bloc anarchiste/anti-autoritaires (

Suivant
Imprimer l'article