Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Corbeil, violences aux Tarterêts : trois jeunes déférés
(Le 17 juin 2005)

Violences aux Tarterêts : trois jeunes déférés

l’interpellation, vendredi soir, d’un jeune de 18 ans, dans la cité des Tarterêts à Corbeil (Essonne), a dégénéré en violents affrontements entre jeunes et forces de l’ordre. L’homme, selon la police, avait été repéré au volant d’une voiture volée. Les policiers le pourchassent jusque dans une cage d’escalier où ils l’interpellent. Mais, quand ils ressortent, « une centaine de jeunes venus des immeubles voisins les attendent », assure un enquêteur. Bloquées, les forces de l’ordre ont du faire appel à des renforts. « La personnalité de l’interpellé, un petit caïd de quartier, n’est pas la seule explication. La chaleur, un vendredi soir, tout cela a créé un cocktail qui a réveillé cette cité très sensible aux phénomènes de bandes », indique un magistrat. Bilan des combats de rue de la nuit : voitures détruites, quinze policiers blessés dont trois obtiennent plus d’une semaine d’ITT, et deux jeunes interpellés. Le « caïd » supposé, dont le casier judiciaire serait « chargé », a été déféré hier au parquet d’Evry. Ainsi que deux auteurs présumés de jets de pierres.

Par Marc PIVOIS

Sources : lundi 20 juin 2005 (Liberation - 06:00)

Suivant
Imprimer l'article