Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Cachan, incendie du poste de police
(Le 1er février 2001)

INCENDIE CRIMINEL DU COMMISSARIAT DE CACHAN

Le poste de police de Cachan (Val-de-Marne) a été la cible d’un incendie criminel dans la nuit de jeudi et vendredi. Le feu s’est déclaré vers 2 heures dans l’escalier du poste de police. Il a fallu une heure aux pompiers pour maîtriser le foyer qui a fait des dégâts importants à l’étage et à la toiture. La DRPJ a été chargée de l’enquête. Des traces d’essence ont été relevées dans l’escalier du poste. On note qu’à plusieurs reprises ces derniers jours des policiers du département ont été impliqués dans des incidents avec des jeunes.

A Ivry-sur-Seine, un policier, qui n’était pas en service, avait été agressé par six ou sept jeunes d’une vingtaine d’années dans la nuit de mardi à mercredi. Dimanche dernier, un car de police-secours, qui intervenait sur un accident de la voie publique à Vitry-sur-Seine, avait été pris à partie par une cinquantaine de jeunes gens. Le dimanche précédent neuf policiers avaient été blessés, dont trois à coup de cutter lors d’une échauffourée impliquant une quarantaine de personnes.

Sources : L’Humanité, 2 février 1991

Suivant
Imprimer l'article