Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Scènes d’émeute dans un quartier de Strasbourg
(Le 18 octobre 2002)

STRASBOURG (Reuters) - Une vingtaine de voitures ont été incendiées vendredi soir dans le quartier de Hautepierre, situé à l’ouest de Strasbourg, où une cinquantaine de jeunes ont harcelé les pompiers et les forces de l’ordre à coups de pierres, a-t-on appris auprès de la préfecture du Bas-Rhin.

"Trois pompiers ont été légèrement blessés et psychologiquement troublés", a précisé à Reuters Gilbert Deleuil, directeur de cabinet du préfet.

Alors que les premiers incendies ont éclaté vers 20H00 locales, la situation semblait s’être calmée aux alentours de 22H30 locales.

Il semble que la mort d’un jeune du quartier soit à l’origine de cette flambée de violence.

Surpris par la police dans la nuit de jeudi à vendredi alors qu’il tentait de réaliser un cambriolage dans le secteur du Rhin, le jeune homme s’était jeté dans le fleuve et serait décédé d’hypothermie.

"Cela a vraisemblablement un lien avec ce qui s’est passé à Hautepierre", a estimé Gilbert Deleuil.

vendredi 18 octobre 2002, 23h41

Suivant
Imprimer l'article