Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Lesneven (Finistère) : vandalisme à la fin de la fête foraine
(Le 15 septembre 2008)

Vandalisme à Lesneven. Dix jeunes interpellés

Hier, à 2 h du matin, c’est la fin de la fête foraine, à Lesneven. Les manèges se sont éteints et les bistrots ont fermé leurs portes.

Trop tôt pour se coucher estime une soixantaine de jeunes qui, passablement alcoolisés, se rassemblent place Général-Le Flô. L’arrêté préfectoral et les autorisations de la mairie permettant cette nuit-là aux débits de boisson de fermer une heure plus tard ne leur suffisent pas. Pas question d’aller se coucher. Trente gendarmes

Le groupe qui s’est ainsi constitué décide alors de s’en prendre au mobilier urbain cassant des bancs, renversant des jardinières, brisant une vitrine. Un feu de détritus sera allumé sur la chaussée. Panneaux de signalisation et parterres de fleurs seront également maltraités. Vers 3 h, une trentaine de gendarmes arrivent sur les lieux. Ils viennent de Landerneau, Brest et Morlaix. Sans qu’aucun affrontement n’éclate, les militaires se feront vertement invectiver. Des cannettes seront projetées dans leur direction sans que personne ne soit blessé. Vers 4 h, enfin, le calme était revenu place Le Flô.

Quatre jeuens hommes en garde à vue

À la suite de ces incidents, dix personnes ont été interpellées. Soupçonnées d’être plus directement impliquées dans ces actes de vandalisme, quatre d’entre elles ont été placées en garde à vue. Il s’agit de trois Lesneviens et d’un Gouesnousien, âgés de 17 ans et demi à 26 ans. Trois d’entre eux seront présentés, ce matin, devant un magistrat du parquet de Brest en vue d’une possible comparution immédiate.

Le Télégramme de Brest - 14 sep 2008

********

Heurts à Lesneven. Trois jeunes gens condamnés

Trois jeunes gens, deux jeunes hommes et une jeune fille, ont été jugés, hier à Brest, en comparution immédiate à la suite de violences survenues le week-end dernier à Lesneven.

Dans la nuit de samedi à dimanche, la fermeture de la fête foraine a servi de prétexte à un déchaînement de violence dans la petite commune (Le Télégramme d’hier). Soixante-dix jeunes ont cassé deux armoires électriques, un arbre, arraché des bancs publics, cassé et brûlé des panneaux de signalisation, vandalisé des jardinières tout en jetant des cannettes de bière dans la direction des forces de l’ordre. Bilan : 11.750 € de dégâts. L’aîné des trois, âgé de 26 ans, a été condamné à six mois de prison avec sursis, mise à l’épreuve pendant deux ans, avec obligation de soins. Son amie écope de trois mois avec sursis, et le Gouesnousien, âgé de 22 ans, à 100 h de travail d’intérêt général. Il devra verser 300 € de dommages et intérêts à la municipalité.

Le Télégramme de Brest - 15 sep 2008

Suivant
Imprimer l'article