Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Boussy St Antoine (Essonne) : Un policier blessé lors d’affrontements à la gare
(Le 17 octobre 2008)

Un policier blessé lors d’affrontements à la gare

BOUSSY-SAINT-ANTOINE

DES « SCÈNES D’ÉMEUTE », un climat de « bagarre générale », des policiers assaillis à coups de ballast, une gare fermée pendant de longues minutes... Les affrontements qui se sont déroulés mardi soir vers 19 heures à Boussy-Saint-Antoine ont été d’une grande violence. Hier, un garçon tout juste majeur devait être jugé en comparution immédiate au tribunal d’Evry pour avoir frappé un policier et pour l’avoir menacé de mort au cours de cette soirée.

Le garçon est soupçonné d’avoir participé à cette bagarre entre deux bandes du quartier du Vieillet, une cité de Quincy-sous-Sénart. Alors qu’une patrouille de la BAC intervenait, il aurait insulté les policiers. Il aurait ensuite assené un coup de poing à un fonctionnaire. Puis, au début de sa garde à vue, il aurait lâché : « Votre collègue de la BAC, il est mort. Sur la vie de ma mère, je vais le tuer. » Hier, le garçon a refusé d’être jugé en comparution immédiate et a demandé un délai pour préparer sa défense. En attendant son procès, fixé au 20 novembre, il a été placé en détention provisoire. Il y a un mois, le tribunal l’avait déjà condamné à huit mois de prison, dont quatre avec sursis, pour des événements similaires.

Le Parisien, 17.10.2008, 07h00

Suivant
Imprimer l'article