Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Carcassonne : Le foyer de jeunes de Montredon fermé après avoir été vandalisé
(Le 25 octobre 2008)

La Dépêche du Midi, 25/10/2008 09:29

Carcassonne. Le foyer de Montredon fermé après avoir été vandalisé

Hier, l’adjoint à la jeunesse et les services techniques, stupéfaits, ont découvert que le foyer de Montredon avait été transformé en squat.

Écœuré ! Le mot n’est pas trop fort pour exprimer le sentiment du délégué à la jeunesse, Arnaud Albarel. Hier matin, profitant d’une visite dans différents locaux municipaux avec les services techniques pour vérifier les chaudières, Arnaud Albarel décide de se rendre au foyer de Montredon. Car depuis quelque temps, des plaintes, émanant d’autres associations sont arrivées en mairie signalant du tapage et autres nuisances. De plus, impossible, malgré plusieurs tentatives, de rentrer en contact avec le président de l’association qui devait gérer le foyer. « Le président de l’association des jeunes de Montredon est toujours injoignable », explique l’élu. Sur place, Arnaud Albarel et les agents municipaux constatent que les barillets des serrures ont été changés. Ils ne sont pas au bout de leurs surprises. Ils tentent malgré tout d’entrer à l’intérieur du local qui avait entièrement été remis à neuf il y a quelques mois. Tout à coup, un jeune homme leur ouvre la porte. Ils découvrent alors un foyer entièrement dévasté dans lequel cinq à six autres jeunes gens, passablement alcoolisés et qui visiblement avaient passé la nuit dans le local, s’étonnent de la présence des services techniques. « Rapidement, on a pu constater que la chaudière au gaz était hors d’usage, que les boîtiers électriques étaient en partie détruits, que les portes étaient cassées... Un triste constat », confie encore le délégué à la jeunesse. Les occupants du foyer ont aussitôt rassemblé leurs affaires et se sont évanouis dans la nature

« Pour des mesures de sécurité évidentes nous avons décidé de fermer le foyer », poursuit-il. « Il nous faudra estimer le coût des travaux pour le réhabiliter et relancer les activités avec d’autres jeunes », précise-t-il..

Depuis quelque temps, le foyer de Montredon avait été transformé en squat, voire en un lieu où, semble-t-il, quelques trafics et consommation de substances illicites avaient lieu. Les policiers ont, à leur tour, visité le foyer, ou du moins ce qu’il en reste, et ont découvert un sac contenant divers bijoux. Pour l’heure, aucune plainte n’a été déposée par la municipalité.

Suivant
Imprimer l'article