Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Lyon, les portiques volent en éclat
(Le 31 mai 2005)

Les Transports en Commun Lyonnais continuent leur nettoyage anti-fraudeur/ses.

Le 30 mai, les TCL annonçaient le futur renforcement des effectifs de police, ainsi que la mise en place d’équipes de sécurisation composées d’un agent TCL et de deux vigiles. Preuve par le fait de cette politique sécuritaire : le jour même 45 contrôleurs accompagnés d’une vingtaine de gendarmes ont contrôlé quelques 1 600 personnes (dont 120 fraudeureuses). Mais ce qu’il va leur falloir comprendre, c’est que la campagne anti-TCL elle aussi continue.

Ainsi, le lendemain de cette opération d’envergure, la "station-pilote" Masséna a été attaquée. Il s’agit d’une des premières stations de métro de Lyon où ont été posé les nouveaux portiques anti-fraude. Ces derniers ont volé en éclat, ouvrant ainsi tout le quai à la resquille, plusieurs jours de suite. Les gros pavés auront toujours raison du verre "sécurit"...

Sources : Ligne 12b, juillet 2005, p.3

Suivant
Imprimer l'article