Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Notre-Dame-des-Landes (nantes) : Affrontements entre les opposants à l’aéroport et les gendarmes
(Le 15 janvier 2009)

Ouest-France, 18:37 - mercredi 14 janvier 2009

Affrontements à Notre-Dame-des-Landes entre les opposants à des carottages de sol et les gendarmes

Depuis la fin de l’après-midi, la gendarmerie fait la chasse aux opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Vers 17 h, ces derniers ont tenté en effet de s’approprier les carottages de sol effectués dans l’après-midi, au lieu-dit la Boissière, commune de Notre-Dame-des-Landes. Face à la soixantaine de manifestants rassemblés autour du camion contenant les carottages, les effectifs de la gendarmerie ont rapidement grossi. Les manifestants ont alors fait le forcing, fracturant les portes du camion et éparpillant les sacs de terre. Les gendarmes ont entamé une course-poursuite avec les opposants pour mettre la main sur les auteurs du délit. Deux personnes ont été interpellées ce soir.

*******

Affrontements autour du futur aéroport

Ouest-France, jeudi 15 janvier 2009

Les opposants à l’aéroport ont tenté, hier, d’empêcher les premiers sondages de sol à Notre-Dame-des-Landes. Les gendarmes sont intervenus. Les portes d’un camion fracturées, des échantillons de terre éparpillés et deux manifestants interpellés : c’est le bilan d’un face à face de plusieurs heures, hier à Notre-Dame-des-Landes. Film d’une journée qui s’est achevée par des échanges musclés entre militants et forces de l’ordre.

Début d’après-midi

Les techniciens chargés d’effectuer les premiers carottages sur le territoire du futur aéroport, arrivent au lieu-dit la Boissière et effectuent leur travail. Ils procèdent à trois sondages, dont les échantillons mis en sac sont déposés dans un camion.

17 h

Prévenus par les « vigies » de la coordination des opposants à l’aéroport, une soixantaine de personnes (agriculteurs et militants) sont rassemblées sur le terrain. Elles bloquent le camion pour obtenir les échantillons de terre bouclés à l’intérieur. Refus des techniciens épaulés à cette heure par une quinzaine de gendarmes. Les opposants font alors le forcing et brisent la porte du véhicule. Les sacs de terre sont déversés sur le sol.

18 h

Des renforts de la gendarmerie mobile ont été appelés. Une course poursuite s’engage à travers champs, entre les manifestants et les gendarmes qui finissent par interpeller deux personnes.

Dernière tentative de regroupement des manifestants pour s’opposer à leur arrestation. Elle se traduit par une violente bousculade avec les forces de l’ordre.

Gardes à vue

La manifestation a pris fin tardivement en raison d’un bouclage des routes d’accès au site par la gendarmerie. Les deux personnes interpellées ont été placées en garde à vue. La coordination des opposants s’est réunie hier soir, bien décidée à continuer d’empêcher les sondages.

********

Les carottes de la discorde

20 Minutes, 15.01.09 à 07h53

Deux personnes ont été interpellées mercredi après une manifestation contre le futur aéroport Grand Ouest, a-t-on appris auprès de la gendarmerie. Une soixantaine d’opposants au projet étaient rassemblés à Notre-Dame-des-Landes pour crier leur colère...

Deux personnes ont été interpellées mercredi après une manifestation contre le futur aéroport Grand Ouest, a-t-on appris auprès de la gendarmerie. Une soixantaine d’opposants au projet étaient rassemblés à Notre-Dame-des-Landes pour crier leur colère, alors que commençaient les sondages géotechniques menés par la préfecture à l’emplacement de la future piste sud. Les manifestants auraient ensuite tenté de s’emparer des carottages réalisés sur la zone en s’opposant aux fonctionnaires, avant de forcer le passage et de disperser la terre prélevée lors de ces opérations. Le nouvel aéroport doit entrer en service en 2015.

Suivant
Imprimer l'article