Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Manifestations de soutien à Gaza en France, quelques incidents
(Le 17 janvier 2009)

Manifestations de soutien à Gaza en France, quelques incidents

Reuters, publié le 17/01/2009 à 17:43

PARIS - Des manifestations de soutien aux Palestiniens de Gaza, parfois émaillées d’incidents, ont eu lieu samedi dans plusieurs villes de France alors que l’offensive israélienne dans le territoire palestinien semble toucher à sa fin.

A Paris, plusieurs milliers de personnes, 2.600 selon la police, ont défilé du Châtelet à Opéra à l’appel du Collectif pour une paix juste. Quelques incidents ont été signalés en fin de manifestation dans le quartier de l’Opéra. Un restaurant McDonald’s a également eu sa vitrine endommagée rue de Rivoli.

Un deuxième cortège a défilé de la République à la Nation à l’appel du Parti des musulmans de France.

Des débordements ont également été signalés à Nice avec quelques actes de vandalisme qui ont visé des voitures et du mobilier urbain.

A Lyon, 3.000 personnes selon la police ont formé une chaîne humaine Place Bellecour en entonnant des slogans hostiles à Israël.

Une semaine plus tôt, les manifestations de soutien à Gaza avaient réuni des dizaines de milliers de personnes à Paris et dans toutes les grandes villes de province.

Israël a laissé entendre dimanche que son offensive lancée le 27 décembre contre le Hamas, qui contrôle l’étroite bande côtière de 1,5 million d’habitants, était entrée "dans son dernier acte", avant un possible cessez-le-feu unilatéral. En trois semaines de bombardements, plus de 1.150 Palestiniens ont été tués et 5.100 autres ont été blessés.

Suivant
Imprimer l'article