Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Metz : Incendie volontaire d’un McDonald’s
(Le 25 janvier 2009)

Incendie d’un McDonald’s à Metz, piste criminelle envisagée

METZ (AFP, 25 janvier 2009, 11h09) - Un restaurant McDonald’s a été entièrement détruit dans la nuit de samedi à dimanche à Metz par un incendie dont l’origine pourrait être criminelle, selon des témoins, a-t-on appris auprès des pompiers et de la police.

L’incendie s’est déclaré vers 01H00 du matin à l’arrière du restaurant, situé à Borny, un des quartiers du secteur est de la ville de Metz.

Sans exclure pour le moment une origine accidentelle, la police envisage la piste d’un acte criminel, deux témoins ayant fait état de la présence de "quelque chose pouvant être un sac et qui était en feu au niveau du drive-in" du restaurant, a précisé une source proche de l’enquête.

Témoins et pompiers devaient encore être entendus dans le détail dans les prochains jours par les enquêteurs, et les constatations devaient se poursuivre dans la journée de dimanche pour tenter de confirmer ou d’infirmer l’hypothèse d’un départ de feu volontaire.

L’intervention des pompiers a duré jusqu’au petit matin.

Si la structure était encore en partie en place dimanche matin, la charpente mixte de bois et de métal du bâtiment a été détruite par les flammes ou très déformée sous l’effet de la chaleur.

*******

républicain Lorrain, 26/01/2009

Le McDonald’s de Metz-Borny détruit par les flammes

Les derniers employés du McDonald’s de Metz-Borny avaient quitté les lieux depuis une demi-heure lorsqu’un incendie s’est déclaré dans le fast-food, hier matin vers 1 h. Un important dispositif, comportant une soixantaine de sapeurs-pompiers venus des centres de Metz, Montigny-lès-Metz, Yutz, Hagondange, Hayange, Faulquemont et Amnéville, est aussitôt déployé sur place.

En dépit des efforts des secours, les flammes gagnent très vite du terrain. Elles embrasent la toiture et ravagent l’ensemble des locaux. « La difficulté, c’est que nous avons affaire à une construction légère avec des tuiles en tôle. Quand ce sont des tuiles en ciment, elles éclatent au bout d’un moment. Là, c’est comme un brasero sur lequel on aurait mis un couvercle : la charpente part mais les tuiles restent en place. Sans compter que l’ossature du bâtiment est en bois recouvert de crépi et que tout s’effondre à l’intérieur », commente le lieutenant-colonel Kam, qui coordonne le dispositif.

Toute la nuit, les secours étaient à pied d’œuvre. Dans la matinée, les sapeurs-pompiers ont procédé au déblaiement des gravats et à l’extinction des derniers foyers résiduels. Dans la journée, des policiers de l’Identité judiciaire ont photographié les lieux en vue de l’enquête qui sera confiée, aujourd’hui, à la brigade criminelle du commissariat de Metz. Parallèlement, quelques témoins ont été entendus, hier après-midi, dans les locaux de l’hôtel de police. Selon les premiers éléments, les flammes se sont déclenchées à proximité du McDrive. Tout semble confirmer l’hypothèse criminelle. Par ailleurs, une expertise judiciaire devrait être ordonnée en début de semaine.

Suivant
Imprimer l'article