Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Italie : De Lampedusa a Turin.. et de Turin à Lampedusa
(Le 23 février 2009)

De Lampedusa a Turin.. et de Turin à Lampedusa

19 fevrier 2009. Au lendemain de la révolte qui a partiellement détruit le CRA de Lampedusa, 27 tunisiens ont été transférés au CRA de Turin sur un vol de la compagnie Air Italy. Pour faire de la place aux rebelles de Lampedusa, toutes les prisonnières du CRA de Corso Brunelleschi (Turin) ont été libérées. Meme si beaucoup d’entre eux sont blessés, ils ont encore la force de lutter. A leur arrivée, ils commencent tout de suite une grève de la faim qui entraine aussi les autres prisonniers déjà présents. La nouvelle circule. A 17h30, quelque dizaines d’anarchistes et antiracistes solidaires se sont rassemblés en face du CRA. Au son de cris, zik, tam-tam, pétard et fumigènes, les détenus renversent les poubelles dans la cour et balancent les matelas depuis leurs cellules, sous les yeux des flics. Avec les micros de "radio blackout",on a fait résonner dans toute la ville de Turin la voix des prisonniers, et leurs histoires. Histoires d’arrestations absurdes, insensées, histoires de tabassages, foutages de gueule et cachetons dans la bouffe. Et surtout, beaucoup d’envie de liberté. Avant de repartir, vers 21h, les manifestants crament des pneus, du bois et des poubelles sur la rue, contraignant la police à appeler les pompiers. Mais il y a des incendies qu’aucun canon à eau ne pourra éteindre.

20 fevrier 2009. CPT de Turin. la grève de la faim continue. Il y a eu une manifestation car un détenu a eu son parloir refusé. Au moins la moitié des prisonniers du camp de Corso Brunelleschi (Turin) sont encore en grève de la faim pour obtenir la libération immédiate de tous, comme les femmes ont été liberées hier. Et, ils ont démenti de cette manière la fausse rumeur de quelques journaux citoyens selon lesquels les sans-papiers protestaient contre l’arrivée des gars de Lampedusa.

Ensuite, il y a eu une manifestation devant le CPT en solidarité avec une femme qui s’est fait violemment virer par les gardiens du lager, alors qu’elle venait donner un pack d’habits à un parent detenu.

SI tu veux parler avec quelqu’un qui s’fait d’la maille sur les cages de Lampedusa : c’est facile. appelle au : ( coopératives qui gèrent les CRA)

Consorzio Sisifo (Catania) (0039) 095430365

et

Blu coop (Agrigento) (0039)0922608938

Ils adhèrent a Legacooperative

Ecoute la Manifestation de Turin enregistrée sur radioblackout http://www.autistici.org/macerie

Suivant
Imprimer l'article