Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Chantilly (60) : Éric Woerth, ministre du Budget, se fait piquer sa caisse chez lui
(Le 29 mars 2009)

Courrier Picard, Dimanche 29 Mars 2009

Chantilly(60) : Éric Woerth victime d’un home-jacking

Son Audi A3 a été volée début mars à son domicile, puis retrouvée entre Noyon et Compiègne. Après investigations, elle lui a été restituée samedi. Les auteurs, eux, courent toujours.

Officiellement, le ou les auteurs n’ont pas agi en connaissance de cause. Tout laisse à croire que le ministre du Budget et maire de Chantilly, Eric Woerth, n’était pas visé en personne. En revanche, son véhicule, l’était bien : une Audi A3 stationnée dans la cour de sa résidence de la rue du Connétable, dont le portail n’est jamais fermé.

Le home-jacking commis au domicile cantilien d’Éric Woerth n’a pas fait grand bruit. Pourtant, les gendarmes de la brigade de recherche de Chantilly ont ouvert une enquête il y a déjà trois semaines sans que la moindre information ne transpire.

Personne au domicile d’Éric Woerth

Les faits remontent à la semaine du 2 au 8 mars. Un ou plusieurs individus ont pénétré au cours de la nuit à l’intérieur de la résidence du maire de Chantilly avant de fracturer une porte donnant sur ses appartements. Ni l’édile ni sa famille ne se trouvaient ce soir-là à leur domicile. « J’étais à Bercy », précise Éric Woerth.

Une fois à l’intérieur, le ou les auteurs se serai(en)t contenté(s) de subtiliser, au rez-de-chaussée, les clés de voiture avant de repartir. Aucun autre vol n’aurait été commis et les appartements du ministre n’auraient pas été davantage visités.

Le déclenchement du système d’alarme relié à une société de surveillance a permis aux gendarmes de se rendre rapidement sur les lieux. Mais ils n’ont pu que constater les faits.

Dispositif Traqueur

Le véhicule volé a rapidement été retrouvé en stationnement sur un parking, dans la commune de Trosly-Breuil, entre Compiègne et Attichy, grâce à la présence d’un dispositif Traqueur. L’Audi A3 a été restituée hier au ministre du Budget, en parfait état : « Je suis bien content d’avoir pris l’abonnement à ce système en cas de vol », s’est-il réjoui.

De nombreuses empreintes y ont été relevées, mais les enquêteurs demeurent encore dans l’attente des résultats d’analyse des nombreux prélèvements qui y ont été effectués pour savoir si l’une d’elle pourrait les mener sur une piste. Les investigations se poursuivent.

« Cela se passe comme ça dans 98 % des cas de ce genre, commente Éric Woerth. Généralement, les clés ne sont pas très éloignées de la porte d’entrée, comme c’était mon cas. »

Les modèles récents de marque Audi et BMW sont également les plus convoités par les trafiquants de voiture. Depuis le début de l’année, une douzaine de home-jacking ont été commis dans la circonscription de Chantilly.

Suivant
Imprimer l'article