Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Bogota (Colombie), 1er Mai : des locaux commerciaux pillés et détruits
(Le 4 mai 2009)

Bogota (Colombie) : 1.Mai : des locaux commerciaux pillés et détruits

Source

D’après el Tiempo : La manifestation du Premier Mai, qui a rassemblé plus de 50 000 personnes dans la capitale colombienne a été marqué par des affrontements avec la police et de nombreuses dégradations. En effet, des jeunes vêtus de noir et le visage masqué ont commencé à attaquer des commerces (Le café Oma a été pillé et entièrement détruit, la caisse de retraite Porvenir s’est fait délester de ses ordinateurs, le premier étage de la compagnie aérienne Avianca a subi de gros dommages), des banques (comme el Banco Bogota) et jusqu’aux bus TransMilenio qui ont vu leurs vitres brisées. La police est encore en train de recenser les autres dégradations ... Selon la Secrétaire du Gouvernement de Bogota, Clara Lopez, « il ne s’agit pas de faits spontanés, mais d’actions préméditées et préparées par des groupes étrangers aux travailleurs ayant pour objectif de saboter les marches syndicalistes ».

La Police Métropolitaine de Bogota a informé qu’au cours de différentes opérations elle aurait trouvé une grenade à fragmentation, des sacs de pierres, 20 balles de paint-ball et un engin explosif artisanal. Il est fait état de 117 arrestations dont 36 mineurs et 5 personnes devraient passer en procès.

Suivant
Imprimer l'article