Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Villiers-le-Bel (Val-d’Oise) : 5 flics blessés dans des affrontements
(Le 10 mai 2009)

Incidents à Villiers-le-Bel : 5 policiers blessés

Le Parisien, 10.05.2009, 12h20

Cinq policiers ont été légèrement blessés samedi soir à Villiers-le-Bel (Val-d’Oise) par des projectiles lors de deux incidents distincts avec des jeunes, a-t-on appris dimanche auprès de la police et des pompiers.

Dans un premier temps, à 22H30, une trentaine de CRS qui effectuaient une patrouille boulevard Salavador-Allende, ont été pris à partie par une trentaine de jeunes encapuchonnés et encagoulés qui leur ont jeté des bouteilles de verre et des pierres, selon la police.

Deux membres des forces de l’ordre ont alors été légèrement blessés, l’un au niveau de la pommette droite et l’autre au dessus de l’oreille gauche, blessure nécessitant deux points de suture. Un véhicule de police a été dégradé.

Dix minutes plus tard, à 22H40, d’autres agents, appelés pour tapage nocturne, ont été encerclés, allée des Bleuets, par une centaine de jeunes qui leur ont lancé des bouteilles, des pavés et des éléments de barbecue, a-t-on expliqué de source policière.

Trois fonctionnaires ont cette fois été blessés. L’un d’eux, blessé à la cuisse, à l’épaule et au pied, a été transporté au centre hospitalier de Gonesse, où il s’est vu prescrire trois jours d’arrêt de travail. Deux véhicules de police ont été dégradés avec des vitres brisées.

Selon la police, vers 21H25, une trentaine de CRS avaient déjà été pris à partie par une trentaine de jeunes lors d’une patrouille sur la place du Midi. Les forces de l’ordre ont recouru à un tir de dispersion sans faire de dégâts ni de blessés. Aucun jeune n’a été interpellé.

Suivant
Imprimer l'article