Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Milan (Italie) : Sabotage + Balance = Permis de séjour ?
(Le 13 juillet 2009)

Milan : sabotage + balance = permis de séjour ?

[Presse de Milan, le Corriere]

Milan - C’est un immigré bolivien clandfestin qui l’a bloqué, après qu’il eut fait exploser un distributeur de billets avec du liquide inflammable. C’est ainsi qu’un étudiant proche des milieux anarchistes, occupé selon ses dires à une action de protestation contre le G8, a été arrêté par la police. Marco Filippo Baldini, 25 ans, a accompli son attaque jeudi matin vers 5h40, contre une filiale de la Banca popolare commercio e industria située piazzale De Agostini (zone via Washington). L’explosion a été filmée par les caméras de vidéosurveillance.

La vidéo - Le jeune homme, qui fréquente l’université de bovisa, a été filmé tandis qu’il s’enfuyait après avoir garé son vélo, avoir versé du liquide inflammable dans le distributeur et bouté le feu avec une mèche, le visage couvert par une cagoule, vêtu d’un tee-shirt vert et d’un bermuda militaire. Il a été suivi et bloqué par un citoyen bolivien sans permis de séjour en règle. Son intervention a permis aux agents des patrouilles rapides de l’arrêter pour "dégradations" et de le poursuivre pour "possession d’armes" : il avait avec lui un couteau multifonction, tandis qu’il s’était débarrassé de guants et d’un briquet retrouvés plus loin.
Le juge a repoussé l’audience à lundi matin et a remis l’inculpé en liberté avec obligation de pointer. Les enquêteurs ont demandé à Vincenzo Indolfi, préfet de Milan, qu’un permis de séjour pour "motifs humanitaires suite à une démobnstration de sens civique" soit accordé à l’immigré.

D’autres dégâts - L’attaque du distributeur de billets n’est pas la seule action contre le G8 qu’a accompli le monde anarchiste de Milan. Toujours le même soir, a été attaqué un autre distributeur, situé via California. dans ce cas pourtant, ce sont deux personnes qui ont agi, et qui en plus d’endommager la structure de la banque Monte dei Paschi di Siena, ont laissé un tag bien visible : "G8 toujours, G8 partout". d’autres tags sontr apparus via Gola. (...)

Ven, 10/07/2009 - 23:02
Traduit de l’italien du Corriere della Sera

Suivant
Imprimer l'article