Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Saint-Benoît-de-Carmaux (Tarn) : trois policiers blessés
(Le 12 juillet 2009)

3 policiers agressés près de Carmaux

AFP, 12/07/2009 | Mise à jour : 15:02

Trois policiers ont été agressés à Saint-Benoît-de-Carmaux (Tarn) et six personnes ont été placées en garde à vue hier à la suite de l’incident, a-t-on appris aujourd’hui de source policière.

Les trois fonctionnaires de police, dont une femme, sont intervenus vers 2 heures du matin dans la nuit de vendredi à samedi à la suite d’une échauffourée au bal qu’organisait cette commune de la proche banlieue de Carmaux.

Les fonctionnaires, qui ont dû appeler la gendarmerie en renfort, ont été pris à partie et ont reçu des coups. Blessés, ils ont dû être placés en arrêt de travail.

"Ils ont voulu se faire des flics. C’est inacceptable", a déclaré le chef de circonscription de police de Carmaux, Christian Jallais. Six personnes, dont une femme, ont été interpellées et placées en garde à vue. Elles sont convoquées devant le tribunal correctionnel d’Albi le 17 septembre pour outrage à personne détenant l’autorité et rébellion, a précisé la police. Pour Christian Jallais, il s’agit "d’une famille dont trois frères connus pour leur violence et leur intempérance", qui ont "réussi à séparer les trois fonctionnaires pour leur porter des coups".

Suivant
Imprimer l'article