Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Arlon (Belgique) : Quatre écoles ciblées "Anarchie au pays des brebis, rébellion au pays des moutons"
(Le 6 août 2009)

Arlon - Quatre écoles ciblées

“ Anarchie au pays des brebis, rébellion au pays des moutons ”.

ARLON - 3 écoles ont été vandalisées. Une 4e, désaffectée, a brûlé hier. En une semaine, trois écoles de la commune d’Arlon ont été vandalisées. Rien n’a été volé. En une semaine, trois écoles fondamentales de la commune, à Waltzing, Heinsch et Frassem, ont été vandalisées. “ Dans la nuit du 25 au 26 juillet, l’école de Waltzing a été visitée. Plusieurs portes et fenêtres ont été cassées et on constate pas mal de dégâts. Les visiteurs, semble-t-il, ont été mis en fuite par l’alarme et la police qui est arrivée ”, explique l’échevin. Vendredi dernier, c’est une petite fille qui est venue rapporter que l’école de Heinsch avait été saccagée. “ Il y avait de la peinture sur les murs, de la colle a été versé dans des livres et des dictionnaires. On a mâchuré des bancs avec des sticks ”, explique Hélène Bourton, responsable de l’implantation. La classe devra être repeinte, deux tableaux devront être remplacés. Dimanche, c’est l’école de Frassem qui a été retrouvée dans un état déplorable. “ On ne sait pas par où ils sont rentrés ”, explique Olivier Ney, directeur de l’école de Waltzing et de son implantation de Frassem. “ Mais les actes perpétrés sont gratuits et irrespectueux. ”

Un incendie suspect A Frassem, comme à Heinsch, les vandales - ils seraient au moins deux - ont déversé de la gouache et des boissons par terre et bariolé les murs. Les indices laissent supposer que les visiteurs ne sont pas des enfants. “ On a retrouvé des mégots, des papiers qui ont été brûlés. Un écran d’ordinateur a été déplacé. On présume qu’il voulait le voler. Ils ont peut-être même fait du café. Ils sont restés, sans doute, un moment dans l’établissement. Les étiquettes, avec les noms des enfants ont été tallaidées au cutter. ” Sur un tableau, à l’étage, les vandales ont dessiné un mouton à côté duquel il est écrit “ Anarchie au pays des brebis, rébellion au pays des moutons ”. Rien n’a cependant été volé. Toujours est-il que cette série d’actes de vandalisme est consternante. Et hier, en fin d’après-midi, rebondissement. Sur le coup de 17 heures, on annonçait l’incendie de l’ancienne école flamande, adjacent à celle des Aumôniers. Cette école était désaffectée, et a été littéralement ravagée par les flammes. Ce qui soulève pas mal de questions. “ Nous n’en sommes qu’aux premiers devoirs d’enquête. Si l’on n’écarte pas la possibilité que l’incendie soit criminel, il est encore trop tôt pour pouvoir l’affirmer ”, nous confiait le substitut du procureur du Roi, Mme Patricia Devaux. Difficile aussi, pour le moment, d’affirmer qu’il y a un lien entre l’incendie et les premiers faits de vandalisme. Espérons qu’on ne va pas vers une certaine escalade... Il ne reste rien de l’école flamande désaffectée. L’incendie a toutefois élé limité à ce bâtiment.

4.08.2009 http://archives.sudpresse.be/judiciaire-serie-de-mefaits-en-veut-on-aux-ecoles_t-20090803-H1Z2PR.html ?queryand=%22incendie+criminel%22&when=-2&begYear=1900&begMonth=01&begDay=01&endYear=2009&endMonth=08&endDay=07&firstHit=0&by=10&sort=datedesc&pos=1&all=1931&nav=1

Suivant
Imprimer l'article