Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Gênes : micro-espion retrouvé au centre de documentation Doppiofondo
(Le 28 octobre 2009)

Gênes : micro-espion retrouvé au centre de documentation Doppiofondo

Vendredi 23 octobre en soirée au local Doppiofondo à gênes, à cause d’un mauvais fonctionnement de l’installation électrique, nous avons retrouvé à l’intérieur d’une prise électrique un micro-espion.

L’intérêt que porte la préfecture de police de Gênes à l’encontre des compagnons nous semble évident, ce n’est que l’énième contrôle, après 7 "avis oral" [mesure qui conduit à la "surveillance spéciale", soit retrait du permis de conduire, passeport, interdiction de réunion, de voir des gens, de sortir la nuit...], 1 "foglio di via" [interdiction administrative d’une ville pour plusieurs années] et diverses menaces. Nous répétons que nos désirs ne s’arrêteront pas face à ces sales manoeuvres.

Traduit de l’italien de informa-azione, Mer, 28/10/2009 - 14:06

Suivant
Imprimer l'article

Micro-espion ertrouvée dans une prise électrique à Gênes (Italie), 28 octobre 2009