Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Barcelone : deux banques incendiées en solidarité
(Le 19 décembre 2009)

Barcelone : deux banques attaquées en solidarité

Dans la nuit du jeudi 17 au vendredi 18 décembre, nous avons mis le feu à deux banques du quartier Guinardó à Barcelone, deux petites actions en solidarité.

Tout d’abord, nous voulons adresser cette action en solidarité avec Tamara, une jeune de Madrid incarcérée cette semaine et accusée d’avoir envoyé un colis piégé au directeur de l’administration pénitentiaire, responsable politique de la situation actuelle du prisonnier Amadeu Casellas.

Au-delà du fait qu’elle soit ou non l’auteure de ce colis-piégé, nous savons que cette incarcération s’insère dans la tentative d’arrêter toute démonstration de solidarité avec Amadeu. Fait confirmé par diverses déclarations de la police catalane, qui s’inquiète des dangereuses relations qui étaient en train de se tisser actuellement autour de la grève de la faim du prisonnier anarchiste. C’est effectivement dans ce sens que nous comprenons son incarcération et c’est dans cette direction que nous adressons notre solidarité.

En second lieu, nous voulons manifester notre vive solidarité aux compagnons incarcérés par l’Etat Chilien. De même que nos ennemis ne connaissent pas de frontières comme le montre la collaboration entre les polices italiennes et chiliennes, nous n’en connaissons pas non plus, en tant que prolétaires internationalistes.

Vous n’êtes pas seuls !
Là où il y a lutte, il y a répression,
Là où il y a répression, il y a solidarité.

Traduit de l’espagnol de klinamen.org, 19 de Diciembre del 2009 [18:25

********

Espagne : arrestation d’une compagnonne de la Cruz Negra Anarquista, accusée d’envoi de coli piégé

Europa Press - 15.12.09

La police nationale et la Guardia Civil ont arrêté, à Getafe, une personne du collectif "Croix Noire anarchiste" local, qu’elles accusent d’avoir envoyé, en octobre, un coli piégé à la Direction générale des Recours et du Régime Pénitentiaire de la Generalitat.

Des sources policières ont confirmé que la personne arrêtée est T.H.H., 25 ans, qu’on soupcçonne d’avoir envoyé le 7 octobre un engin explosif de faible capacité au numéro 332 de la rue Aragó ; bombe qui fut neutralisée par les artificiers Tedax des Mossos d’Esquadra.

Les Tedax avaient du faire exploser l’engin suspect de manière contrôlée, après avoir vérifié qu’il contenait une petite quantité d’explosif et après avoir fait évacuer le bâtiment. Ils n’y a pas eu de blessés.

Ce n’est pas la première fois que des groupes anarchistes s’en prennent aux bureaux du Conselleria. Le 15 décembre 2005, une déflagration d’un engin incendiaire se produit près du siège du Centre d’Initiatives pour la Réinsertion(Cire), qui dépend du Conselleria de Justicia. Dans cette occasion 3 personnes liées aux milieux anarchistes furent arrêtées. En outre, le 22 octobre 2004 quelques inconnus ont lancé des molotov contre le siège du Conselleria de Justicia.

Source Informa-Azione

Suivant
Imprimer l'article