Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Belgique - Slogans dans les villages autour d’une entreprise qui construit le nouveau centre fermé
(Le 22 décembre 2009)

Slogans dans les villages autour d’une entreprise qui construit le nouveau centre fermé

Heist-op-den-Berg - Des inconnus ont peint des slogans, en rouge et en noir, sur les façades de trois églises, de panneaux publicitaires et d’écoles. Les slogans dénonçaient une entreprise qui collabore avec la construction du nouveau centre fermé à Steenokkerzeel dans le genre du : « Michiels collabore », « Michiels se fait du fric en enfermant des sans-papiers », « Arrêtons les déportations » et « Michiels bâtards ». Les inconnus ont frappé dans trois différentes communes autour de Heist-op-den-Berg.

L’entreprise ciblée s’appelle Michiels Grondwerken, établi dans la commune de Booischot (Heist-op-den-Berg). Le directeur de l’entreprise est déconcerté : « Nous effectuons sur le chantier du nouveau centre fermé des travaux de terrassement. Nous sommes heureux de pouvoir le faire, car nous aussi devons gagner notre pain. » Et encore : « Sur internet, j’ai trouvé mon nom qui figure dans une liste noire des entreprises qui construisent le nouveau centre fermé. C’est terrifiant. Ils sont déjà peints des insultes sur les panneaux à l’entrée de l’entreprise. »

17.12.2009 Traduit de http://www.nieuwsblad.be/article/detail.aspx ?articleid=GS12JQ8G4

Suivant
Imprimer l'article