Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Alcalá de Henares (Espagne) : attaque solidaire d’Amadeu contre la maison du peuple du Parti Socialiste
(Le 26 décembre 2009)

Alcalá de Henares (Espagne) : attaque solidaire d’Amadeu contre la maison du peuple du Parti Socialiste

Le siège des socialistes d’Alcalá de Henares s’est réveillée avec de la peinture et des détériorations dans les fermetures de sécurité.

La Maison du Peuple du parti socialiste espagnol d’Alcala de Henares, située dans la rue Río Miño, a été attaquée ce matin à l’aube, sa façade recouverte de messages peints contre le Parti Socialiste au côté de symboles anarchistes et de phrases comme "parti socialiste espagnol coupable" et "Liberté pour Amadeu". En plus des tags, les fermetures de sécurité ont été sabotées.

C’est la première attaque qui subit la Maison du Peuple du parti socialiste espagnol d’Alcala, inaugurée en mai de cette année et l’affaire est examinée par la Police Nationale.

Le Secrétaire général du parti socialiste espagnol d’Alcala, Eusebio González, s’est présenté aux premières heures du matin au siège socialiste avec des membres de la direction du parti socialiste espagnol d’Alcala, ainsi que de nombreux voisins et des sympathisants socialistes qui se sont dirigés jusqu’à la Maison du Peuple après avoir appris la nouvelle pour manifester leur soutien à la direction socialiste. Là, González a vérifié les détériorations occasionnées en compagnie des membres de la Police Locale et Nationale, pour ensuite dénoncer cette attaque.

Eusebio González a condamné une attaque qui "vient se joindre à celles que nous avons déjà subis ces les trois dernières années, où j’ai été objet de jets de cocktails molotov, d’insultes et de tags menaçants, chaque fois acompagnés de symboles des milieux radicaux". Le Secrétaire général des socialistes d’Alca a souligné le fait que le jour de Noël "de nombreux militants et sympathisants sont venus jusqu’au siège du parti, pour nous montrer leur soutien, ce qui nous incite encore plus à continuer notre travail, nous allons continuer avec toutes nos forces, en défendant nos principes et les valeurs démocratiques".

Traduit de l’espagnol de Klinamen, |25 de Diciembre del 2009 [0:15

Suivant
Imprimer l'article