Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Caen : des heurts entre jeunes et policiers à la Grâce-de-Dieu
(Le 9 avril 2010)

Caen : des heurts entre jeunes et policiers à la Grâce-de-Dieu

Ouest France, jeudi 08 avril 2010

Des altercations entre jeunes gens et policiers se sont produites durant plusieurs épisodes, mercredi, à la Grâce-de-Dieu.

Vers 15 h 30, les policiers interviennent pour tenter d’arrêter un conducteur âgé de 16 ans. Au moment de l’interpellation de ce jeune résidant à la Grâce-de-Dieu, un groupe s’interpose route de La Guérinière. Un homme, âgé de 31 ans, aurait essayé d’attraper un fonctionnaire pour le mettre à terre. Un autre véhicule de police est appelé en renfort. L’adolescent au volant est emmené au poste de police. Le trentenaire, lui, se présente au commissariat environ une heure plus tard. Poursuivi pour violences volontaires envers des fonctionnaires, il sera convoqué au tribunal correctionnel en août prochain. Le conducteur mineur ira, lui, devant le juge des enfants pour refus d’obtempérer et rébellion. Dans l’après-midi, une patrouille de police aurait aussi essuyé des jets de cailloux : la lunette arrière a explosé.

Le soir, vers 22 h 30, les forces de l’ordre interviennent à nouveau : abri de bus et de tram sont dégradés à la suite de jets de pierres. Leurs véhicules n’échappent pas eux aussi à quelques caillassages. Quatre jeunes gens, âgés de 16, 17, 18 et 19 ans, sont interpellés et placés en garde à vue. Un chariot de supermarché rempli de pierres a été trouvé derrière des buissons.

Suivant
Imprimer l'article