Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Italie : tentatives d’évasion dans plusieurs centres de rétention
(Le 7 mai 2010)

Italie : tentatives d’évasion dans plusieurs centres de rétention

(infos de journaux)
Trapani, 6 mai : "Deux immigrés ont été incarcérés à Trapani après une tentative d’évasion du centre de rétention “Serraino Vulpitta”. Ils se sont opposés et ont provoqué des blessures au personnel qui a tenté de les en empêcher. Les deux tunisiens étaient parvenus à échapper à la surveillance puis, après avoir escaladé le mur d’enceinte, s’étaient enfuis. Immédiatement rattrapés, ils ont agressé les policiers. Jugés en comparution immédiate, ils ont été envoyés en prison préventive".

Gorizia, 6 mai : "Neuf immigrés du centre de rétention de Gradisca d’Isonzo (Gorizia) sont parvenus à s’enfuir hier. Tous faisaient partie, selon la préfecture, d’un groupe d’une trentaine d’immigrés qui ont tenté l’évasion ensemble. Une vingtaine a été bloquée par le personnel de surveillance, tandis que les neuf autres ont forcé une grille de fer placée à l’extérieur d’une chambre, et après l’avoir franchie ont atteint le toit de la structure et passé les "barrières" extérieures avant de se fondre dans la nuit".

Perdre l’avion, 5 mai : "Ils devaient être expulsés vers le Sénégal et provenaient du centre de rétention de via Corelli à Milan, mais une fois sur l’avion ils ont agressé et frappé les 4 flics qui les escortaient. C’est arrivé hier (mardi) à l’aéroport de Malpensa sur un vol direction Dakar : les policiers qui devaient porter les deux jeunes dans l’avion souffrent de plusieurs contusions. A l’hôpital, ils ont reçus 2, 5, 7 et 10 jours d’ITT.
Les deux sénégalais, une fois à bord de l’avion, se sont rebellés à coups de pieds et de poings. Une fois le calme revenu, le commandant du vol a décidé de ne pas accepter à bord les deux sans-papiers, et les flics ont du les reconduire au centre de rétention de Milan. Ils seront jugés en comparution immédiate demain matin pour "résistance". Ce n’est pas la première fois que se vérifient des incidents de ce type".

Turin, 2 mai : Comme la semaine dernière, ce dimanche, un groupe de sans-papiers a tenté de s’évader du centre de rétention de corso Brunelleschi, cette fois à partir de la section blanche. Leur tentative a été bloquée par la police quasi immédiatement, avant que cette dernière ne s’acharne contre un des jeunes, tabassé au point d’être hospitalisé aux urgences. Les sans-papiers enfermés dans la section jaune -en grève depuis lundi- ont démontré leur solidarité comme ils pouvaient : lancers de bouteilles et insultes contre les militaires. Le lendemain, le tabassé est revenu de l’hôpital et a été placé à l’isolement dans le centre.

Traduit de l’italien de macerie @ Maggio 2, 5 & 6, 2010

Suivant
Imprimer l'article