Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Lyon : un poste de police municipale attaqué à la Croix Rousse
(Le 7 juillet 2010)

Lyon : un poste de police municipale vandalisé

Le Progrès, 06.07.2010 18h55

Le poste de police du 4e arrondissement de Lyon a subi l’assaut d’un groupe d’individus cagoulés la nuit dernière. Des dizaines d’impacts de marteaux et barres métalliques ont été relevés.

Les faits se sont déroulés vers 3 heures du matin, la nuit dernière. Un groupe d’individus, cagoulés selon un témoin, s’est attaqué au poste de police municipale de la rue Villeneuve, dans le 4e arrondissement de Lyon.

Vraisemblablement munis de barres de fer et de marteaux, ils ont porté des dizaines de coups aux vitres du poste de police. Près de 80 impacts ont été dénombré sur ces vitres en verre renforcé. Ce geste n’a pas été revendiqué même si les auteurs de ces actes de vandalisme ne semblent pas avoir agi par hasard.


Lyon Mag, 07-07-2010

L’enquête toujours au point mort dans l’affaire du commissariat vandalisé à la Croix-Rousse

L’établissement de la rue Villeneuve avait été la cible d’une dizaine d’individus encagoulés dans la nuit de lundi à mardi. 80 impacts de pierre et barre de fer ont été relevés sur les vitres et les portes du poste de police. L’acte n’a pas été revendiqué. Pour Dominique Bolliet, maire du 4° arrondissement, il s’agit d’abord d’un échec de la municipalité.

« Quand un groupe de dix ou douze personnes décide de s’attaquer au poste de police municipale, c’est un constat d’échec. Il faut garder son sang-froid, la police nationale et la justice suivent cette affaire de près, en mobilisant toutes les compétences »internes de la police nationale. J’ai bon espoir que les auteurs de ces faits seront retrouvés et devront rendre compte de leurs actes. » Et, comble du calendrier, Dominique Bolliet participait mercredi matin, avec Gérard Collomb et le préfet Gérault, à l’inauguration du nouveau commissariat de la police nationale, place Louis Pradel, en centre-ville. L’établissement regroupe désormais les équipes des 1er et 4° arrondissements de Lyon.

Suivant
Imprimer l'article

Lyon, 5 juillet 2010