Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Italie : tentatives d’évasions collectives dans les centres de rétention d’Elmas et Trapani
(Le 19 août 2010)

Italie : tentatives d’évasions collectives dans les centres de rétention d’Elmas et Trapani

Elmas [Cagliari] : « Huit de la centaine de nord africains hébergés actuellement dans le centre de premier accueil ont organisé une petite révolte, s’en prenant au mobilier et endommageant les portes et les fenêtres. Une a été descellée et, pendant que les nord Africains essayaient de descendre à l’extérieur, les services de sécurité sont intervenus et les ont bloqués avant qu’ils puissent rejoindre la clôture qui délimite le CPA à l’intérieur de l’aéroport militaire de Elmas [Cagliari]. »
da ANSA

Trapani : « Vers 3 heures du matin, les 43 immigrés en situation irrégulière détenus au centre d’identification et d’expulsion (CIE) de Trapani ont tenté une évasion de masse après être descendus d’une fenêtre du 2ème étage de la structure et avoir forcé la grille. L’intervention des agents a permis de bloquer et retrouver dans les alentours la majeure partie des immigrés et seuls 15 d’entre eux restent pour le moment introuvables. Lors de la tentative d’évasion, quelques immigrés pourraient avoir été blessés, comme c’est arrivé pour l’un d’entre eux qui a eu la jambe cassée en se lançant de la fenêtre du centre. L’homme se trouve actuellement hospitalisé et pourrait être incarcéré parce qu’il serait retenu avec 6 autres personnes comme responsables des dommages occasionnés par la tentative d’évasion. Sur la position de ces citoyens étrangers la préfecture de Trapani est en attente de la décision du magistrat. Le 14 juillet dernier, une autre tentative de fugue a été bloquée par les agents en service dans le CIE et en était résulté un affrontement qui s’est conclu par l’arrestation de 4 immigrés. Peu de jours avant le ministère de l’intérieur avait annoncé que le centre de rétention “Serraino Vulpitta” serait fermé avant la fin 2010 et remplacé par une nouvelle structure actuellement en construction aux portes de Trapani. Le centre de Trapani (un vieux bâtiment de 2 étages qui un temps abritait un centre pour personnes âgées et qui a une capacité maximale de 43 "retenus") avait été noté avec celui de Lamezia Terme comme le pire du rapport fait par l’organisation humanitaire "Médecins sans frontières". Alessandra Tramontano, coordinatrice médicale de Msf en Italie, en février dernier affirmait que "parmi les CIE, Trapani et Lamezia Terme devrait être fermés immédiatement parce qu’ils sont totalement inadéquats pour garder des personnes dans des conditions vivables »

Traduit de l’italien de macerie @ Agosto 19, 2010

Suivant
Imprimer l'article