Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Belgique - Brèves des dernières semaines
(Le 6 septembre 2010)

Bruxelles - Deux policiers blessés La police de la zone Capitale-Ixelles ont contrôlé un homme de 24 ans, qui était signalé. Quand les policiers ont voulu le fouiller, il a répondu par des coups aux policiers. Dans sa voiture, il y avait aussi une crosse de golfe, qu’il avait acheté pour jouer au golf dans son appartement. Il venait d’être libéré de la prison de Forest ce 12 août, et est de nouveau été mis au disposition du parquet.

04/09/2010 http://www.nieuwsblad.be/article/detail.aspx ?articleid=Q92UTE0Q

- 

Louvain - Débuts d’incendies à différents lieux Jeudi soir, un groupe de jeunes a laissé une trace de ravage derrière eux. C’est surtout du papier, des poubelles et des palettes qui ont pris feu.

4/09/2010 http://www.nieuwsblad.be/article/detail.aspx ?articleid=VA2UTK5O

- 

Marneffe - Évasion de la prison Un ami attendait le détenu à l’extérieur dans une voiture Mercredi, il était aux alentours de 14 h lorsqu’un détenu de la prison de Marneffe a pris la poudre d’escampette. L’homme est un Liégeois âgé de 23 ans à qui sa mère et sa sœur venaient rendre visite. Profitant de la visite, l’homme est sorti par la fenêtre d’un couloir de cette prison qui offre aux détenus un régime carcéral semi-ouvert. Plutôt que de s’échapper par la fenêtre, le détenu aurait très bien pu le faire par la porte puisque celle-ci, située à côté de la fenêtre en question, n’était pas verrouillée. La mère et la sœur du jeune homme étaient toujours dans la salle des visites lorsque la police de la zone Hesbaye-Ouest est intervenue. Les deux femmes ont expliqué qu’elles étaient venues en compagnie d’un ami du détenu et que ce dernier les attendait à l’extérieur de la prison dans sa voiture. Pour la police, le scénario est clair : c’est avec cet ami, qui n’a pas encore pu être entendu, que le détenu s’est évaporé dans la nature. À l’heure où nous bouclions ce journal, le fuyard n’avait pas encore été repris. Une enquête est en cours et le parquet de Huy a été avisé.

3/09/2010

http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml ?id=1081141

- 

Louvain - Radar automatique incendié Un homme qui avait mis le feu à un radar automatique a été arrêté à Louvain. Il avait été flashé plus tôt la journée par le même radar. Il a admis d’avoir incendié le radar, parce qu’il avait été flashé et ne pouvait pas payer l’amende. Il venait d’être libéré de prison, sous conditions.

3/09/2010 http://www.deredactie.be/cm/vrtnieuws/regio/vlaamsbrabant/100903_flitspaal

- 

Anvers - Une camionnette s’enflamme

Dans la rue Delarey, une camionnette a été incendiée dans la nuit de mardi à mercredi. Les pompiers ont empêché que le véhicule soit totalement investi par les flammes. Aucun témoin n’a pu être trouvé. Les derniers mois, plusieurs véhicules ont été incendiés à Borgerhout et Deurne.

02/09/2010 http://www.nieuwsblad.be/article/detail.aspx ?articleid=372UQLK

- 

Tournai - 24 voitures prennent feu à l’arrière d’un hangar de la ville C’est un gigantesque brasier qui attendait les hommes du feu athois. Dans la nuit de mardi à mercredi peu après minuit, les pompiers de la caserne d’Ath ont été appelés pour un incendie à l’arrière d’un hangar de la ville d’Ath, le long de la rue de la Sucrerie, à Ath. Ils sont rapidement arrivés sur les lieux du sinistre, où un amas de véhicules était en train de prendre feu. Il y avait également quelques petites explosions, notamment dues aux résidus de carburant. Une vingtaine d’hommes du feu a finalement été envoyée sur place. Ils sont rentrés à la caserne vers 4h20, lorsque le sinistre était totalement maîtrisé. Au total, 24 véhicules ont été retirés de cet amas. Il a fallu par ailleurs utiliser une grue pour les retirer, un par un, et les séparer pour que l’incendie ne reprenne pas. Il s’agit de véhicules saisis (parce qu’abandonnés) et de véhicules de la ville d’Ath qui ne sont plus utilisés. Il semblerait par ailleurs que l’incendie soit criminel. Cela ne serait d’ailleurs pas la première fois que de tels actes sont commis à cet endroit.

02/09/2010 http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml ?id=1080831

- 

Heverlee - École ravagée Deux jeunes se sont pris, dimanche après midi, à l’école primaire à Heverlee. Ils ont défoncé une fenêtre, ont pillé les armoires dans la cuisine et ont repeint les murs et le matériel. À l’aide d’un extincteur, ils ont essayé de défoncer la porte du bureau, sans succès. Le même jour, quelques vélos et un tas de déchets ont été incendiés sur le Naamsesteenweg, à la hauteur de l’école secondaire Heilig Hart.

30/08/2010 http://www.nieuwsblad.be/article/detail.aspx ?articleid=DMF20100830_050

A Tournai, un établissement scolaire situé le long du boulevard Léopold a été victime d’actes de vandalisme quelques heures avant la rentrée. Des vitres ont été brisées et l’installation électrique a été dégradée.

http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml ?id=1080832

- 

Tongres - Gardien attaqué dans la prison pour jeunes Samedi dernier, un gardien de la prison de Tongres a été mis en incapacité de travail pour six semaines après avoir été frappé par un détenu. Le personnel de la prison exige que les prisonniers agressifs reçoivent des sanctions plus sévères, peut-on lire mardi dans les quotidiens Het Belang van Limburg et Het Nieuwsblad.

"L’incident s’est déroulé samedi midi", a déclaré un collègue du gardien blessé. "Un de nos gardiens a pris en flagrant délit un détenu en train de fumer en plein ramadan. Le règlement de notre prison dit que pour celui qui fume pendant cette période, le ramadan est immédiatement arrêté".

Mais le détenu n’était pas d’accord. "Cinq gardiens ont alors essayé de le contrôler, mais n’ont pas réussi. Lors de l’intervention, le prisonnier a pu s’emparer d’une chaise avec laquelle il a flanqué le gardien par terre".

D’après l’hôpital, ce dernier souffre de quelques sérieuses ecchymoses au niveau des côtes. Le prisonnier qui l’a blessé est Jamal El Khaoui (20 ans), surnommé le "Petit pirate". Jamal El Khaoui a déjà violé au moins cinq femmes dans le quartier du Sportpaleis à Anvers. Il a été interpellé pour la première fois lorsqu’il avait 12 ans.

[Le détenu a pris une semaine de cachot, les gardiens ont fait grève pour protester contre la légèreté de cette sanction. Suite à laquelle le détenu a été transféré au module de haute sécurité à Bruges.]

28/08/2010 http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/323439/agression-a-la-prison-de-tongres.html

- 

Kachtem - Église incendiée Il a fallu une heure pour éteindre l’incendie de l’église Saint-Jean Baptiste à Kachtem. Le feu y avait été bouté dans l’après-midi et a causé d’importants dégâts. Le confessionnal a ainsi été réduit en poussière. Les vitrages colorés et le lambris ont aussi été atteints. Dans tout le bâtiment, les dégâts dus à la fumée sont de taille. Deux semaines auparavant, quelqu’un avait encore mis le feu à une pancarte à l’entrée.

25/08/2010 http://www.deredactie.be/cm/vrtnieuws/regio/westvlaanderen/100825Brand_Kachtem

- 

Gierle - Poteaux de bus De Lijn incendiés Samedi soir, deux poteaux de bus du De Lijn ont été incendiés et totalement détruits. Avec ses contrôles d’identité, l’entreprise de transports en commun De Lijn participe aux déportations.

23/08/2010 http://www.nieuwsblad.be/article/detail.aspx ?articleid=MB2UBGJV_1

- 

Vottem - Agression à la vis au centre fermé Ce lundi, un des agents du centre fermé de Vottem a été agressé alors qu’il tentait de s’interposer entre deux résidents en pleine dispute. Il a été griffé au visage avec un objet contondant. Lundi soir, alors qu’il intervenait pour séparer deux résidents en pleine dispute, un agent a été violemment agressé au centre de Vottem, lieu d’hébergement d’immigrants clandestins à Herstal. Armé d’une vis de 5 à 6 centimètres, le détenu a frappé le garde au visage. Ce dernier a été vu aux urgences et ne souffre pas de blessures profondes. Le résident n’a pas pu être placé dans un autre centre et se trouve toujours à Vottem.

A la suite de cette agression, les agents du centre ont décidé d’arrêter le travail ce mardi pendant deux heures, de 13h à 15h. Le personnel a quitté le complexe ne laissant que trois agents pour assumer le service minimum. La police est arrivée sur les lieux vers 14h30 pour garantir la sécurité dans le centre.

"J’ai failli perdre un oeil"

L’agent agressé avait déjà dû intervenir dans la journée de lundi lors d’une autre bagarre au cours de laquelle un de ses collègue avait été attaqué avec une lame. C’est contre cette violence quotidienne que les agents du centre se dressent. "J’ai failli perdre un œil hier", explique la victime, marquée d’une balafre au visage. Anne Marie Dereas, déléguée CGSP, exprime la détermination des agents : "On va continuer la grève s’il le faut, les travailleurs sont chauds !"

Un centre en crise

Le 22 février dernier, déjà, le centre de Vottem était entré en grève pendant 24h à la suite, là aussi, d’une agression. "Rien n’a changé depuis février !", accuse Anne Marie Dereas. La responsable syndicaliste explique que la grève est le dernier recours du personnel contre la dégradation des conditions de travail. "La direction refuse de remplacer le personnel qui part en retraite : on ne peut pas être de moins en moins à se faire agresser de plus en plus !", conclut-elle.

18/08/2010 http://www.rtlinfo.be/info/belgique/faits_divers/730892/agression-a-la-vis-au-centre-ferme-de-vottem-greve-du-personnel

- 

Résistance à une arrestation BRUXELLES - Quand la police a tenté d’arrêter un jeune qui était recherché pour aller purger un an de prison, une cinquantaine de riverains de Molenbeek se sont opposés à la police. Durant les échauffourées, un caméra de surveillance a été détruit et une combi de police a été endommagé.

21/28/2010 www.deredactie.be

- 

Cages de furets ouvertes OTENHULLE/POEKE - Des inconnus ont ouvert les cages de 300 furets. Le proprio de la ferme de furets prétend qu’il a pu reprendre quasi tous les furets car il avait fait construire une deuxième enceinte qui n’avait pas été détruite.

20/08/2010 http://www.nieuwsblad.be/article/detail.aspx ?articleid=O22U8TJN

- 

Graffiti sur le Palais de Justice BRUXELLES - La police de la zone de Bruxelles-Ixelles a interpellé dans la nuit de jeudi à vendredi l’auteur présumé d’un tag sur une façade du Palais de Justice de Bruxelles, place Poelaert, a indiqué vendredi le parquet de Bruxelles. Le suspect a été relaxé après audition mais devra payer la facture de nettoyage. Sur le mur du palais, le taguer a écrit : "Faut niker het systeem" (sic). Vers 2h40 du matin vendredi, un témoin a signalé les faits à une patrouille qui se trouvait rue de la Régence. Alors que les agents de police recherchaient l’auteur du tag, ceux-ci ont retrouvé sur leur chemin des bonbonnes de peintures neuves et entamées. A la vue des policiers, un jeune homme de 20 ans a pris la fuite. Interpellé, il a avoué les faits, de même que deux autres tags commis rue Dieudonné Lefèvre à Laeken.

20/08/2010 http://www.rtlinfo.be/info/votre_region/bruxelles/731598/-faut-niker-het-systeem--le-palais-de-justice-tagge

- 

200 pneus incendiés Mardi, le service 100 a été alerté par plusieurs appels d’un début d’incendie rue Latérale à Dampremy. À leur arrivée sur les lieux, les pompiers de Charleroi ont constaté que deux cents pneus brûlaient à l’intérieur d’un garage. Les pompiers ont mis deux bonnes heures à venir à bout du sinistre. La police a ouvert une enquête car l’incendie est manifestement d’origine criminelle.

19/08/2010 http://archives.sudpresse.be/vite-_t-20100819-H2MADR.html ?queryand=incendie&when=-2&begYear=1900&begMonth=01&begDay=01&endYear=2010&endMonth=08&endDay=20&firstHit=0&by=10&sort=datedesc&pos=4&all=65700&nav=1

- 

Destructions dans une école KEERBERGEN - La presse informe qu’une école à Keerbergen a une fois de plus été ravagée.

19/08/2010 http://www.nieuwsblad.be/article/detail.aspx ?articleid=D82U73RL_6

- 

Policier blessé lors d’un contrôle ANDERLECHT - Un conducteur qui voulait échapper à un contrôle de nuit, a renversé un flic qui a été blessé. La voiture qui roulait sans plaques a été retrouvée quelques rues plus loin, le conducteur a disparu.

19/08/2010 http://www.deredactie.be/cm/vrtnieuws/regio

- 

Émeute dans la prison de Louvain LEUVEN - Pendant la nuit, des matons ont essayé de jeter un détenu au cachot, mais il a résiste et blessé deux gardiens. Les gardiens ont alors appelé la police et une petite émeute s’est déclenché. Un policier a été blessé. Selon le directeur de la prison Henk Mortier, l’incident est à minimiser, mais d’autres sources parlent d’un incident assez grave qui prouve de nouveau que les troubles continuent à la prison de Louvain.

19/08/2010 http://www.nieuwsblad.be/article/detail.aspx ?articleid=D82U70D1

- 

Voiture de luxe incendiée ANVERS - Une Mercedes a été incendiée. Encore une voiture de luxe qui part en fumée dans une série qui s’allonge à Anvers.

19/08/2010 http://www.nieuwsblad.be/article/detail.aspx ?articleid=MA2U6SU4

- 

Directrice pris en otage dans tentative d’évasion Yassine Dibi, considéré comme un spécialiste de l’évasion, a tenté de se faire la belle mardi, alors qu’il venait d’arriver à Lantin. Accueilli par la directrice, il l’a menacée d’un couteau sous la gorge avant d’être maîtrisé. Elle raconte... Mardi matin, Aude Steensels, directrice à la prison de Lantin, s’est retrouvée avec un couteau sous la gorge alors qu’elle accueillait un nouveau détenu, Yassine Dibi, dans son bureau. Fort heureusement, elle s’en tire avec quelques égratignures. “Je le rencontrais comme détenu entrant, explique-t-elle. Il était arrivé la veille, après avoir été transféré de Mons. Il était très calme, mais il était aussi contrarié d’avoir été éloigné de sa famille.” Yassine Dibi est en effet originaire de Forest. C’est là qu’il était incarcéré au départ. Mais en 2008, il s’est montré violent envers un membre de la direction. D’où son déménagement vers Mons pour purger sa peine de 13 ans. Yassine a été condamné à 10 ans de réclusion pour des braquages armés et à trois ans pour son évasion du Palais de Justice à Bruxelles l’année dernière, quand un commando armé a libéré trois accusés du Palais. Des bruits de couloirs annonçant son intention de s’évader de Mons l’ont obligé à refaire ses valises. Direction Lantin. Beaucoup trop loin de ses proches, a-t-il estimé... “ Tout à coup, il a sauté au-dessus de mon bureau, raconte Mme Steensels, et m’a saisie par le cou. Mais l’agent qui se trouvait dans mon bureau a très vite réagi. Il a lancé le code d’intervention et quatre agents sont arrivés immédiatement. Ils ont réussi à maîtriser le détenu. Tout ça a été vite, mais ça m’a paru très long. Et je ne savais pas qu’il était armé.” Selon les premiers éléments, Yassine Dibi aurait profité de sa première nuit à Lantin pour mettre la main sur un couteau à tartiner, qu’il aurait affûté sur un mur durant plusieurs heures en prévision de son entretien avec la directrice. “ Il a avoué qu’il voulait s’évader, précise-t-on au parquet de Liège. Il comptait utiliser la directrice pour se faire ouvrir les grilles de la prison. ” Directrice qui, malgré l’agression, a poursuivi son travail.

19/08/2010 http://archives.sudpresse.be/tentative-d%26%238217-evasion-a-la-prison-lantin-la_t-20100819-H2M9FN.html ?queryand=evasion&when=-2&begYear=1900&begMonth=01&begDay=01&endYear=2010&endMonth=08&endDay=20&firstHit=0&by=10&sort=datedesc&pos=0&all=6933&nav=1

- 

Suivant
Imprimer l'article