Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Piombino (Italie) : perturbation de la Croix Rouge
(Le 13 septembre 2010)

Piombino (Italie) : perturbation de la Croix Rouge

PIOMBINO. Ils ont fait irruption dans le siège de la Croix Rouge de Piombino, couvrant les ambulances garées de peinture, mais aussi les murs, et taguant sur l’un d’eux : "11/9 Solidarité avec les rebelles de Corelli (Ndt : le centre de rétention de Milan), CRI (Ndt : Croix Rouge italienne) assassins". L’info a été publiée hier par des journaux locaux. Le blitz, opéré par une quinzaine de d’individus au visage couvert, s’est déroulé hier vers 20h. L’action aurait été motivée, selon les tags, par un épisode survenu dans le centre de rétention de via Corelli à Milan, géré par la Croix Rouge. Cinq retenus avaient été incarcérés par la police après une émeute.
(...) Au moment de l’irruption, sur laquelle enquêtent les cararbiniers et la police, étaient présents un médecin et trois volontaires. L’action des hommes masqués et non armés n’a duré que quelques minutes et s’est terminée avant l’arrivée des hommes de la Digos. Le fait qu’ils aient agi à visage couvert fait penser qu’ils pourraient n’être pas du coin. Selon certaines sources, les forces de l’ordre enquêteraient sur un rassemblement de jeunes politisés à Riotorto, qui s’est justement terminé cet après-midi là.

Traduit de l’italien d’un journal national (La Repubblica), 13 septembre 2010

Suivant
Imprimer l'article

Piombino, 11 septembre 2010