Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Bruxelles - 200 flics manifestent contre la violence
(Le 8 octobre 2010)

Bruxelles - 200 flics manifestent contre la violence

Environ 200 policiers manifestent depuis vendredi 8h30 devant le Palais de Justice place Poelaert à Bruxelles contre la violence envers les agents de police. Ils réclament notamment plus d’attention de la part du parquet et des juges dans les dossiers où les policiers sont victimes de violence.

La manifestation "digne et silencieuse", composée majoritairement d’affiliés au SLFP police, s’est déroulée dans le calme malgré quelques tirs de pétards. Des policiers de toutes les provinces étaient présents ainsi que les deux agents attaqués vendredi dernier par des activistes autour du commissariat bruxellois des Marolles.

"Nous exigeons une attention particulière de la part du parquet et des juges de fonds vis-à-vis des dossiers dans lesquels des policiers sont victimes de violence", explique Vincent Gilles, président national du SLFP police. "Nous voulons également une protection réelle des policiers grâce à l’usage de certains dispositifs comme l’incompressibilité des peines ou des mesures d’exception vis-à-vis des auteurs, telle que le retrait de la nationalité. En revanche, la médiation pour un policier agressé est incompréhensible et doit être abandonnée. Il faut plus de moyens et une assistance réelle pour tous les policiers et leurs proches. Enfin, il est important que le comité P ou l’inspection générale prévienne un policier s’il fait l’objet d’une plainte non-fondée, et ce, pour qu’il puisse faire valoir son droit", conclut Vincent Gilles.

8/10/2010 http://www.rtlinfo.be/info/votre_region/bruxelles/743786/bruxelles-200-policiers-manifestent

Suivant
Imprimer l'article