Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Belgique - Mutinerie à la prison de Tournai & incendie d’un commissariat
(Le 14 octobre 2010)

TOURNAI - A la suite de la grève des gardiens, les 224 détenus de la prison de Tournai n’ont plus eu de préau ni de visites depuis samedi dernier. Cette situation amplifie la tension au sein de l’établissement et la pression s’est encore accentuée mercredi, jour des visites, puisque les prisonniers n’ont pu rencontrer leurs familles. Après une première alerte à la bombe la nuit de mardi à mercredi, c’est un début d’incendie qui a été signalé, mercredi. Les pompiers tournaisiens sont intervenus vers 21h20 avec une autopompe, une auto échelle et un camion citerne. "Nous sommes intervenus pour des couvertures et des papiers qui avaient été enflammés et qui avaient été jetés à l’extérieur des cellules par les détenus. En une demi-heure, le problème a été réglé", explique-t-on du côté des pompiers de Tournai.

Dégâts importants

Mercredi, la directrice de la prison confirmait que la situation était très tendue, que des prisonniers qui s’étaient rebellés avaient dû être placés au cachot et que la casse était importante dans les cellules.

Grève : les négociations au point mort

Depuis samedi après-midi, réclamant un renfort d’une dizaine de surveillants, les agents pénitentiaires sont en grève. En ce qui concerne l’évolution des négociations entre les syndicats et la direction des prisons, aucune avancée notoire n’a été enregistrée jusqu’à présent. La grève se poursuit.

13.10.2010 http://www.rtlinfo.be/info/votre_region/hainaut/745305/la-tension-monte-a-la-prison-de-tournai-des-detenus-mettent-le-feu


Incendie criminel au bureau de police de Carnières

CARNIERES - Même pas une heure après que des détenus avaient allumé des feux à la prison de Tournai, des inconnus se sont attaqués à un commissariat local dans la même région. Les agents de la police de Mariemont constataient ce matin les traces laissées par l’attaque au cocktail Molotov d’hier soir. Un local a fait les frais de ce projectile. Du matériel est endommagé et des archives détruites. Au moment des faits, le bâtiment était inoccupé. Le déclenchement de l’alarme a permis aux secours de se dépêcher rapidement sur place. L’incendie ne s’est pas répandu dans d’autres pièces. "Cela aurait pu être bien plus grave. Les services ont pu intervenir rapidement. Cela a pu permettre de limiter les dégâts", constate Gabriel Leterme, commissaire de Mariemont.

Ce matin le laboratoire a recueilli certains éléments matériels pour alimenter l’enquête en cours. les policiers de la zone ne sont pas habitués à ce genre d’agression. C’est la première fois qu’un cocktail Molotov est lancé contre le commissariat. "Nous avons passé en revue les différentes interventions sur lesquelles nous avons travaillé ces dernières semaines pour voir ce qui aurait pu provoquer éventuellement un acte de vengeance. Pour le moment, nous écartons cette hypothèse-là. Reste peut-être un acte de malveillance mais l’enquête est en cours et nous le révèlera plus tard, je l’espère", explique Francis Joncret, porte-parole de la Zone de police de Mariemont

Malgré ce local endommagé, le commissariat a pu reprendre son fonctionnement normal ce matin.

13.10.2010 http://www.rtlinfo.be/info/votre_region/hainaut/745417/le-commissariat-de-carnieres-attaque

Suivant
Imprimer l'article