Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Lyon : Le GIPN ridiculisé (un petit moment)
(Le 23 octobre 2010)

Le GIPN ridiculisé (un petit moment)

Rebellyon, vendredi 22 octobre 2010

Une anecdote pour effacer l’impression d’impuissance et de défaite du jeudi 21 sur la place Bellecour Vers 14h15 du côté des lycéens enfermés sur la place, vers la librairie Privat, le « blindé » noir avec le sigle GIPN sur le côté stationne avec à ses côtés quelques flics encagoulés et casqués. Tranquillement un petit jeune s’approche du véhicule et sans que personne fasse attention à lui dessine au feutre gris un magnifique « Fuck the decks » sur la paroi du « blindé ». Les miliciens s’en aperçoivent et jaillissent comme des chiens de leur véhicule sans pouvoir attraper le jeune qui s’enfuit dans la foule. La tension monte vite car les flics qui sont sortis du véhicule sont cagoulés et armés de fusils impressionnants. quelques petites pierres volent vers le camion mais ça se tasse vite. Les flics s’empressent d’effacer l’inscription pendant qu’on rigole !

Suivant
Imprimer l'article

GIPN à Lyon, 21 octobre 2010