Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Belgique - Deux incendies dans des écoles
(Le 1er novembre 2010)

REMICOURT - Le feu a été bouté à l’armoire d’une classe. Une réunion d’information destinée aux parents est organisée vendredi soir. "Un acte scandaleux et gratuit. " C’est en ces termes que le bourgmestre de Remicourt Jean-Marie Heyne décrit l’incendie criminel qui s’est déclaré ce lundi, peu après 8 heures, à l’école communale « Les Mésanges », à Momalle, sur le territoire communal de Remicourt. Une classe de quatrième primaire est, rappelons-le, entièrement partie en fumée, huit autres sont endommagées. Soit neuf locaux inutilisables, ce qui représente une aile du bâtiment scolaire. « Il ressort des premières constatations que c’est bel et bien un incendie criminel », confirme Jean-Marie Heyne après avoir tenu une réunion en présence de l’officier de garde des pompiers de Waremme. L’incendie avait d’emblée paru suspect. Car des traces d’effraction avaient été relevées à l’arrière du bâtiment. Une fenêtre avait été brisée et une bouteille d’alcool posée sur l’appui de ladite fenêtre. « On n’a pas trouvé de traces d’accélérant, mais le feu aurait été bouté à une armoire vers trois ou quatre heures du matin », poursuit Jean- Marie Heyne. « Le feu aurait couvé avant de se déclarer peu après 8 heures. Il n’y aurait apparemment pas eu de vol. C’est un acte scandaleux et gratuit. » Ce mardi, en plus du passage de l’expert en assurance, le chauffagiste et l’électricien se sont rendus sur les lieux du sinistre. « Une aile de l’école étant détruite, il fallait voir s’il n’y avait pas de problèmes électriques ou de chauffage. Finalement, le chauffage fonctionne dans l’aile qui n’a pas été endommagée. Par ailleurs, on a pris contact avec une société qui pourrait nous fournir des conteneurs mobiles que nous installerons dans la cour de l’école pour que les cours puissent reprendre dès lundi prochain, juste après les congés scolaires. » Six conteneurs seront acheminés cette semaine, probablement vendredi. Mais pour l’heure, les travaux de déblaiement n’ont pas encore débuté. « Pour cela, on doit attendre l’aval des experts. » Une réunion d’information à destination des parents des quelque 130 écoliers se tiendra ce vendredi, à 18 heures 30, dans la salle de sports. La veille, les enseignants se réuniront à leur tour. Des instituteurs qui, on s’en doute, sont fort affectés par cet incendie.

1.11.2010 http://www.lavenir.net/article/detail.aspx ?articleid=39150498

***

VILVORDE - Pendant les cours d’automécanique, des élèves ont mis le feu à une voiture dans le garage. Les dégâts sont considérables. Puisque tous les élèves ont refusé de dénoncer le(s) auteur(s), la directrice a décidé de suspendre tous les cours d’automécanique.

31.10.2010 www.nieuwsblad.be

Suivant
Imprimer l'article