Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Belgique - Commerces dégradées et incendiées
(Le 8 novembre 2010)

WATERLOO - Les équipes de police de Waterloo ont vécu une mission assez mouvementée, dans la nuit jeudi à vendredi. Peu avant minuit, ils ont été appelés pour une intervention a priori banale : un groupe de jeunes était occupé à dégrader la façade de quelques commerces de la chaussée de Bruxelles, dans le centre de Waterloo. Arrivés sur place, les pandores ont en fait dû faire face à plusieurs groupes qu’ils ont tenté de séparer. Mais au moment d’interpeller l’un des auteurs des dégradations, la situation a dégénéré. Le meneur de l’un des groupes les a vivement pris à parti et une bagarre a aussitôt éclaté. Si bien que les policiers ont dû faire appel à leurs collègues de Braine-l’Alleud pour calmer la situation. Au final, trois personnes ont été interpellées. L’une originaire de Braine-l’Alleud, les deux autres - un père et son fils - habitent Waterloo. Leur comportement risque de leur coûter cher : trois policiers ont été blessés durant l’intervention. L’un très légèrement. Les deux autres sont aujourd’hui en incapacité de travail. Une policière de Braine-l’Alleud souffre notamment d’une commotion cérébrale et de plusieurs hématomes.

28.11.2010 http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml ?id=995149

— -

Commerces détruits et locataires évacués : la piste criminelle est très sérieusement évoquée

LIEGE - Des bris de vitres qui jonchent le sol, quelques commerces calcinés et des personnes évacuées par les fenêtres tandis que d’autres étaient enfermés chez eux. Mais pas de victime... Tel est le bilan de l’incendie qui s’est déclaré aux aurores ce mercredi, rue Pont d’Avroy. Dans cet amas de crasses et de débris, l’odeur de suie est persistante, difficile d’y voir clair... On parle pourtant de trois suspects, un expert a été dépêché sur place de manière à déterminer les causes de l’incendie. Si certaines vitrines ont explosé à cause de la chaleur, une autre semble effectivement avoir été défoncée, une personne aurait par ailleurs vu trois jeunes s’enfuir en courant... Il était environ 5 h lorsque les pompiers sont arrivés rue Pont d’Avroy, au niveau de cette galerie commerçante située à quelques pas du cinéma Palace. “Les premiers sont rentrés à la caserne avant 7 h” , explique ce pompier. Durant toute la journée, pourtant, les équipes se sont activées sur place. Si l’incendie a vite été maîtrisé et qu’on ne déplore aucune victime, en effet, les dégâts sont importants. “L’incendie a pris au niveau d’un magasin de vêtements à gauche” , précise ce pompier qui faisait partie de l’intervention, “le feu a ravagé toute l’aile et a entraîné un important dégagement de fumées.” Vu la configuration des lieux, le plan blanc a été déclenché (alerte dans les hôpitaux). Une partie des locataires a été transportée à l’école Hazinelle toute proche, ils ont pu regagner leur appartement dans la journée. Dans cet ancien hôtel, les plus malchanceux sont les locataires du rez-de-chaussée et du premier étage, soit les commerçants. Si l’aile droite est intacte, le gestionnaire de la galerie tentait de relancer l’endroit, d’en faire une cellule chic telle qu’elle l’était avant. Il faudra plus de temps que prévu...

http://www.dhnet.be/regions/liege/article/330718/la-galerie-pont-d-avroy-ravagee.html 4.11.2010

Suivant
Imprimer l'article