Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

La Motte-D’Aveillans (isère) : La cabine du téléski a été vandalisée
(Le 4 décembre 2010)

La Motte-D’Aveillans (isère) : La cabine du téléski a été vandalisée

Dauphiné Libéré le 04/12/2010 à 05:19

Stupeur et désolation ce vendredi matin, alors que les bénévoles de l’Agasas (Association de gestion et d’animation du ski alpin aux Signaraux) découvraient une effraction sur la cabane du téléski desservant les quatre pistes de ski alpin, puis le résultat d’un incendie à l’intérieur du local qui venait juste de finir d’être aménagé.

Des personnes se seraient introduites dans la cabane après avoir fait usage d’une scie pour neutraliser le verrouillage du volet métallique puis enflammé avec de l’essence des chiffons contre les armoires électriques préalablement éventrées. Le dégagement d’une chaleur intense a mis totalement hors d’état les armoires électriques de commandes du téléski. Les dégâts de cet incendie sont très importants et compromettent la saison

Les dégâts sont inestimables et compromettent la saison de ski alpin, pénalisant, outre la commune propriétaire des installations et l’association de bénévoles qui gère l’activité, toute une population familiale pour laquelle le ski était accessible.

Une plainte a été déposée dans l’après-midi auprès des la gendarmerie qui a ouvert une enquête. Les militaires ont procédé à des constatations et relevé différents indices afin d’identifier le ou les auteurs de ce sabotage.

Le coût des réparations serait estimé à environ 20000 euros.

Cet acte de vandalisme particulièrement grave et inqualifiable intervient dans un climat de dégradations générales au niveau de la commune. Seul le domaine de ski nordique et de raquettes sera accessible.

Suivant
Imprimer l'article