Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Carquefou (nantes) : Huit autobus scolaires incendiés
(Le 22 décembre 2010)

Carquefou (nantes) : Huit autobus scolaires incendiés

Ouest France, mercredi 22 décembre 2010

Le feu s’est déclaré dans la nuit de lundi à mardi, dans la zone des Briords qui sert de dépôt à ciel ouvert aux cars scolaires. L’origine de l’incendie est criminelle. C’est une automobiliste qui a alerté les pompiers vers 4 h mardi matin. Elle se rendait au travail et a aperçu des flammes pas très loin de la route. Les pompiers de Carquefou, dont la caserne est située à quelques centaines de mètres, sont arrivés aussitôt. Sur la vingtaine de cars scolaires stationnés dans la zone des Briords, huit ont pris feu. Cinq de la société Querard et trois de la société Brodu.

Un expert incendie diligenté par le parquet s’est rendu sur le site dans la journée d’hier et a conclu à un acte criminel. Selon les premières constatations, le feu a été mis à l’intérieur de l’un des cars, situé au centre, se propageant ensuite aux autres véhicules, tous garés les uns à côté des autres. Pour quelle raison cet acte a-t-il été commis ? La question subsiste et l’enquête promet d’être longue, l’incendie ayant réduit à néant les empreintes et traces éventuelles. Il n’y a pas eu de témoin et il n’y a pas de caméras de surveillance sur ce parking. Aucun bidon d’essence n’a été retrouvé sur place, l’hypothèse d’un vol de carburant ayant dégénéré n’est donc pas privilégiée.*

Transports scolaires assurés

« Les transports scolaires seront assurés pour les élèves à la rentrée du 3 janvier, rassure Pascal Fontaine, directeur des sociétés Querard et Brodu. Nous allons les remplacer d’ici là. Cet incendie ne remet pas en cause l’emploi des salariés. » Le préjudice financier s’annonce important pour ces deux sociétés du groupe Fast, chargées des transports scolaires pour le conseil général. Pascal Fontaine envisage de racheter huit bus. Ce dépôt de bus se trouve-t-il au bon endroit ? Pascal Fontaine se pose la question de transférer les autocars dans un lieu plus sûr, mais « cela va poser des problèmes de fonctionnement, car mes salariés habitent tous à côté du site ». Ce dépôt isolé, non éclairé et non gardé n’est pas clôturé, ce qui en fait une proie facile. « Il y a régulièrement des vols de carburant », déplore par ailleurs Pascal Fontaine. « C’est un problème récurrent qui ne concerne pas que ce dépôt, malheureusement. »

Suivant
Imprimer l'article