Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Madrid : l’église qui illumine est celle qui brûle
(Le 28 décembre 2010)

Madrid : l’église qui illumine est celle qui brûle

Retraduit correctement de l’espagnol de Indy Barcelone, 28 des 2010

Goûtant la saveur des traditions de Noël et recouvrant la mémoire, nous avons voulu y contribuer en donnant notre avis sur les valeurs et les marchandises qui marquent ces fêtes - où nous continuons à être enfermés et humiliés par l’Etat.

En brûlant du bois, en incendiant la porte de l’église de [Santa Catalina de] Majadahonda [la nuit du 24 au 25 décembre], nous recouvrons notre dignité, et nous adressons un message on ne peut plus clair à l’entreprise ecclésiastique : nous ne supportons ni sa morale, ni sa richesse dérobée au peuple.

Célèbre le culte qui te plairas, mais pas une institution du vol et de l’usure.

Anarquistas amorales

Suivant
Imprimer l'article

Madrid, 25 décembre 2010 : porte latérale de l’église Santa Catalina de Majadahonda