Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Vauvert (Gard) : Les malfaiteurs pénètrent dans la gendarmerie et incendient plusieurs véhicules
(Le 23 février 2011)

Vauvert (Gard) : Les malfaiteurs pénètrent dans la gendarmerie et incendient plusieurs véhicules

Midi Libre, mercredi 23 février 2011

Publié à 10 h 20 - Cette nuit, plusieurs individus ont pénétré dans l’enceinte de la caserne de gendarmerie de Vauvert. Ils ont mis le feu à un véhicule volé. L’incendie s’est propagé à un véhicule des forces de l’ordre et a plusieurs mini-motos, qui avaient été saisies dans une autre affaire. Un gendarme a été intoxiqué. Les malfaiteurs sont en fuite.


Une voiture incendiée à Vauvert dans la caserne des gendarmes

Midi Libre, mercredi 23 février 2011

Quand des malfaiteurs s’attaquent aux gendarmeries ! Dans la nuit de mardi à mercredi, une BMW entreposée dans l’enceinte de la gendarmerie de Vauvert - dans le cadre d’une enquête - s’est brusquement enflammée. Réveillés vers 23 h 30, les gendarmes qui habitent sur place ont tenté de sauver les autres véhicules stationnés à proximité.

Car le feu s’est propagé à deux motos saisis dans le cadre d’une autre affaire ou encore à une Renault Kangoo de la gendarmerie. Les militaires ont réussi à faire sortir sept véhicules de la gendarmerie qui ont été finalement épargnés. Mais au cours de cette opération, quatre gendarmes ont été intoxiqués par les fumées. Pris en charge par les pompiers, ils ont été hospitalisés. Ils étaient, hier, hors de danger.

La piste d’un incendie d’origine criminelle est privilégiée par les gendarmes. « On voit mal comment la BMW aurait pu s’enflammer toute seule » a commenté, hier, Robert Gelli, le procureur de la République de Nîmes. « Cette voiture a été volée le 20 février dans la région de Marseille lors d’un vol à main armée » reprend le procureur.

Elle a été repérée par les gendarmes deux jours plus tard dans la cité du Bosquet, à Vauvert et transportée dans l’enceinte de la caserne où devaient intervenir les techniciens en identification criminelle. Ils en ont pas eu le temps. Dans la nuit, les premières flammes léchaient la BMW. Celui ou ceux qui pourraient être à l’origine de cet incendie souhaitaient, sans doute, effacer des traces compromettantes.

Hier, les gendarmes de la section de recherches de Nîmes chargés de l’enquête étaient sur les lieux de l’incendie. . Une enquête est en cours. A Vauvert, la gendarmerie - une construction récente - a été inaugurée en 2005. Un grillage d’environ deux mètres - pas plus - protège la caserne. Ce qui n’a pas découragé les malfaiteurs.

Suivant
Imprimer l'article