Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Bari (Italie) : incendie des ambulances du gestionnaire du centre de rétention
(Le 8 mars 2011)

Bari (Italie) : incendie des ambulances du gestionnaire du centre de rétention

La nuit de mercredi 2 à jeudi 3 mars, une ambulance des “Operatori Emergenza Radio” de Bari a été brûlée, et quatre autres endommagées. Il paraîtrait que l’incendie soit de nature volontaire, comme ils disent au commissariat. Quelqu’un pense même d’un lien plausible peut être le fait que l’O.e.r. gère le centre de rétention de Bari-Palese. Mais gérer un camp n’est pas la seule nuisance de O.e.r., et de fait depuis plusieurs années cette entreprise est sous contrôle administratif à cause d’un scandale concernant la gestion du 118 [appel d’urgence]. Ce qui de toute façon nous intéresse bien peu. L’O.e.r. se plaint qu’au lendemain de l’incendie, elle a dû renoncer au transfert de plusieurs malades de chez eux à l’hôpital. Ce n’est pourtant pas le seul "service" que rendent ses ambulances. Le 3 mars justement, un retenu du centre de rétention de Bari-Palese a essayé de s’échapper de l’ambulance lors d’un transfert du centre vers l’hôpital, profitant d’un arrêt au feu rouge. Il a été incarcéré depuis, accusé d’avoir blessé un flic et un employé de l’O.e.r., qui bien évidemment avaient tenté de l’empêcher de s’enfuir.

Traduit de l’italien de macerie @ Marzo 6, 2011

Suivant
Imprimer l'article

Et hop !