Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Bologne : attaque contre le siège d’IBM
(Le 29 mars 2011)

Bologne : attaque contre le siège d’IBM

Un engin a explosé la nuit dernière contre le siège IBM sité via Martin Luther King 38, dans le quartier de Borgo Panigale. C’est un panneau électrique qui a pris feu sous un escalier. Les carabiniers et les pompiers sont intervenus sur place.

L’engin était placé sopus un escalier en sous-sol du bâtiment qui héberge IBM. Dans le même bâtiment se trouve le commandement des NAS [Nucleo Antisofictiazioni e Sanita, la brigade anti-produits dopants des carabiniers], mais leurs bureaux sont fermés la nuit. La zone n’est en théorie accessible qu’à des personnes dotées de clés ou de télécommandes, mais les auteurs pourraient avoir profité de la sortie d’une voiture pour s’introduire dans le parking, pour ensuite se volatiliser en utilisant une sortie de secours. L’explosion s’est produite vers 2h30, et la téléalarme a sonné dans un centre opérationnel de Milan. Le signalement a immédiatement été envoyé aux vigiles de La Patria, qui ont envoyé une patrouille. Les vigiles ont trouvé les locaux saturés de fumée et prévenu pompiers et carabiniers. Lorsque le nuage a disparu, tout set devenu clair : sur un mur, les auteurs ont tagué en vert "ELF". Les enquêteurs peusent qu’il s’agit de l’acronyme de Earth Liberation Front, un mouvement "ecoterroriste" radical international.

L’hypothèse principale est que cette action fasse partie de la campagne pour la libération de trois anarchistes incarcérés en Suisse. Le 15 avril dernier, cela fait une année qu’ils sont incarcérés : Luca Bernasconi, Costantino Ragusa et Silvia Guerini, selon les enquêteurs suisses, préparaient justement une attaque contre IBM et étaient en possession de matériel de propagande signé "ELF".

Plusieurs attaques incendiaires leur ont déjà été dédicacées les 6 octobre et 12 décembre 2010, contre un relais de téléphones portables et un restaurant Roadhouse Grill

Traduit de l’italien d’un journal local ("Il Resto del Carlino" du 27 marzo 2011), reproduit sur informa-azione, Mar, 29/03/2011 - 20:09

Suivant
Imprimer l'article